Welcome to www.crashdebug.fr   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Welcome to www.crashdebug.fr Propuls par GSpeech

La société française Amesys visée par une information judiciaire pour complicité d'actes de torture en Libye

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Cette information judiciaire a été ouverte après la plainte déposée par la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme. Elle accuse cette entreprise française d'ingénierie d'avoir fourni au colonel Kadhafi à partir de 2007 un vaste système d'espionnage des communications dans son pays et d'avoir ainsi contribué à l'élimination des opposants à ce régime autoritaire.

eagleamesys.jpg
Made in France

Cette information judiciaire a été confiée à une magistrate du pôle parisien spécialisé dans les crimes de guerre, les génocides et les crimes contre l'humanité.

L'affaire a commencé fin août quand le Wall Street Journal a affirmé qu'Amesys avait équipé fin 2009 le centre de surveillance d'internet  de Tripoli avec un système permettant de contrôler les messages pour éventuellement filtrer voire  censurer des "paquets" de données. Amesys avait reconnu début septembre avoir fourni au régime de Mouammar Kadhafi du "matériel d'analyse" portant sur des "connexions internet", tout en précisant que le contrat avait été signé dans un contexte de "rapprochement diplomatique" avec la Libye.

 

Source : France Info

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Traqués !
 
 
Vous êtes ici : Home Actualités France La société française Amesys visée par une information judiciaire pour complicité d'actes de torture en Libye
Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Propuls par GSpeech