1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Bonjour, mercredi c’est ravioli. Un billet qui tombe à pic car, comme je n’ai pas pu payer une de mes mensualités de prélèvement d’impôts, le fisc me réclame plus de 1000 €, immédiatement. Inutile de vous dire que je ne peux pas payer, car sinon je n’ai plus de quoi vivre et j’ai déjà un loyer en retard.

Update 17.09.2014 : Un petit rayon de soleil pour ceux qui seraient dans la même situation que moi. Je me suis rendu aux impôts ce matin, et on m'a remis un formulaire pour expliquer les raisons de mon incapacité temporaire à m'en acquitter. Vous leur joignez un règlement partiel avec (ça bloque la procédure), et vous pouvez étaler la dette jusqu'à 6 mensualités. Leurs horaires ne sont pas évidents, mais j'ai eu une oreille attentive. Aussi je vous conseille de plutôt vous déplacer que d'envoyer un simple courrier.

Pour le reste, je n’ai plus le courage de commenter cette commedia del arte politique car, à force de réfléchir, hier j’ai compris que ce petit jeu n’avait qu’un but, c’est dégoûter les Français(es) pour les jeter dans les bras du Front national (ce qui, je vous le rappelle, ne constitue pas une solution).

Des solutions, on vous en a donné (informations complémentaires), mais apparemment vous ne semblez pas encore prêts à les prendre en considération. Aussi,  je prends du recul pendant que le scénario catastrophe continu... Et nos options restent sur la table.... (vous avez les infos de ... dans le chat et la Defcon Room à votre service).

Amicalement,

f.

Francais 17 09 2014

Une enquête menée par le CSA note que de nombreux Français ont changé leurs habitudes de consommation pour faire face à cette tendance.

D'après les conclusions d'une étude publiée ce lundi, de nombreux Français restent sceptiques quant à la question de leur pouvoir d'achat. Sur les 12 derniers mois, 63% des Français considèrent ainsi que leur pouvoir d'achat a baissé, alors que 58% d'entre eux redoutent une nouvelle baisse de celui-ci pour l'année prochaine.

Menée par l'institut CSA pour le groupe Cofidis, cette étude a relevé auprès des Français sondés plusieurs attitudes pour faire face à cette tendance : une grande partie d'entre eux a recours à sa propre épargne (48%), d'autres optent pour une adaptation de leurs habitudes de consommation (36%), alors que seulement 7% d'entre eux choisissent un crédit. L'enquête du CSA relève par ailleurs que pour "vivre confortablement", les personnes sollicitées auraient besoin en moyenne de 464 euros en plus chaque mois. En comparaison aux chiffres précédents, la proportion de personnes affirmant avoir été au moins une fois en situation de découvert au cours de l'année passée a augmenté de 8 points et atteint désormais le chiffre de 47%.

Les Français dont le compte bancaire se trouve chaque mois "dans le rouge" sont aussi plus nombreux, révèle l'étude : ils se chiffreraient à 18%, soit près d'un Français sur 5. Les types de dépenses qui semblent les plus visés par les changements d'habitudes des consommateurs sont d'abord les loisirs et l'habillement (53%), puis l'alimentation (21%) et enfin l'énergie (17%).

Cette étude a été menée auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 1003 personnes âgées d'au moins 18 ans, du 26 au 29 août.

 

Source(s) : Atlantico.fr via Businessbourse.com

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Nouvel Ordre Mondial : La « stratégie du choc » avance implacablement en Europe...
 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow 18% des Français ont leur compte bancaire dans le rouge chaque mois...