1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Quand je vous disais de vous méfier de la « cavalerie », nous on ne s’en sort pas. Alors je ne voie pas pourquoi pour les autres ça serait différent. Sous l’effet des différentes planches à billets de par le monde,  le prix de l’eau, du gaz, des courses, etc., ont tellement augmenté que même avec des revenus « normaux » on ne peut pas faire face au coût de la vie...

Le problème, c’est que nos politiques, dans leur tour d’argent, ne s’en rendent absolument pas compte (ou sont totalement hypocrites), ce qui n’est pas à exclure.

Résultat, c’est le jeu des chaises musicales, et celui qui perd devient SDF (+ 50 % en 3 ans)… Et l'on rejoint encore une fois l’Agenda 21… (quand je vous dis que tout ça est voulu…).

Tant que vous ne voudrez pas comprendre... Nul n'est prophète en son pays....

Amitiés,

f.

Ce seuil vient d’être franchi pour la première fois. Le taux d’endettement, qui représente plus de 86% des revenus, atteint lui aussi des records

Les foyers français sont de plus en plus endettés. Le phénomène n’est pas nouveau mais les ménages viennent de franchir un cap en la matière. Pour la première fois, leur dette cumulée dépasse la barre des 1200 milliards d’euros.

Fin septembre, elle s’élevait à 1209,7 milliards d’euros selon les derniers chiffres de la Banque de France. Sachant qu’il y a environ 28 millions de ménages en France, cela représente une moyenne de plus de 43.000 euros par foyer.

Quand la dette augmente trois fois plus vite que les revenus

En 5 ans, cet encours de dettes a augmenté de 17%. Et sur 10 ans, il a véritablement explosé avec une hausse de 72,5%. Or en face, les revenus n’ont pas suivi la même pente. Le revenu disponible n’a progressé que de 6,7% en 5 ans et de 24% en 10 ans. Autrement dit, depuis 10 ans, l’endettement des ménages a augmenté trois fois plus vite que leurs revenus.

Le taux d’endettement montre très clairement cet alourdissement relatif de la dette. De 62% en 2005, le taux d’endettement des Français (par rapport à leurs revenus) est passé à 78,5% en 2010 et atteignait 86,1% en septembre dernier. Là encore, il s’agit d’un record.

Le poids de l’immobilier

Les Français sont mêmes devenus plus endettés que leurs voisins d’outre-Rhin dès la fin de l’année 2013. Les ménages allemands ont en effet enclenché la marche arrière en matière de dette depuis 15 ans et affichent aujourd’hui un taux d’endettement voisin de 82%.

Il est bien évident difficile de ne pas rapprocher l’endettement croissant des Français des prix de l’immobilier. La hausse des années 2000 a contraint de nombreux ménages à accroître leur taux d’effort. D’ailleurs, cela se ressent aussi dans les statistiques du surendettement, qui comportent de plus en plus de dettes immobilières.

Source(s): boursier via BB

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
 
Cavalerie 18 01 2015
Reuters
 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow La dette des ménages français passe la barre des 1200 milliards d’euros