5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Ne nous lassons pas de le rappeler : les journalistes des grands médias travaillent dur pour enterrer certaines infos, Dreuz travaille dur pour les dévoiler. Quand nous y parvenons, ils sont furieux, et disent que ce sont des hoax ou du conspirationnisme.

Cette fois, c’est TF1 qui censure.

LCi/tf1 n’a pas apprécié le témoignage d’un psychiatre qui a dévoilé un secret solidement protégé : les enfants de couples homosexuels sont psychologiquement à risque. Vraiment.

Autre secret dévoilé : les protagonistes n’hésitent pas à sacrifier sur l’autel du dogme LGBT ces enfants qui ne peuvent pas se plaindre.

Il faut à beaucoup une dose de courage pour faire ces déclarations. D’ailleurs personne n’ose. Le privilège du psychiatre suffit à peine. L’insulte d’homophobie est sur le bout des lèvres, prêt à jaillir de l’ensemble des médias, comme une grenade.

Invité de l’émission « Rendez-vous santé », le psychiatre Pierre Lévy-Soussan, dont les propos contredisent la ligne officielle du Parti ont été supprimé du site lci.tf1.fr (sur l’image ci-dessus, vous pouvez encore lire dans l’url : « enfants de couples homosexuels, toutes les études sont invalides » suvi d’une « erreur 404 : désolé cette page n’existe plus »)

Elle n’existe plus pour monsieur tout le monde. Pas pour les lecteurs de Dreuz.

    1. Si vous fouillez le cache de google, vous pouvez encore trouver la page d’origine pour encore quelques jours.
    2. L’image du cache montre que le contenu a été supprimé par TF1news.

Censure TF1 03 02 2016

Et voici la vidéo supprimée contenant le témoignage qui dérange :

Le docteur Lévy-Soussan conteste le soi-disant bien-être des enfants adoptés par des couples homosexuels.

Ils deviennent des sujets à haut risque de dépression, vivent l’échec scolaire, le manque d’estime de soi et des difficultés d’insertion sociale, explique Lévy-Soussan, autant de choses qui tombent sous le bon sens.

Le psychiatre précise : « comment ces couples-là peuvent assumer, par rapport à l’enfant, le fait qu’ils l’ont privé de père ou de mère ».

Accusant l’honnêteté des études, il lâche : « ils sont sommés d’aller bien pour des raisons idéologiques, politiques et militantes », et donc « ils ne vont pas admettre que c’est compliqué pour eux ».

J’ai toujours trouvé très louche le fait de décider arbitrairement et sans appel que les gens opposés à l’adoption par des homosexuels sont des homophobes. La terreur que fait régner la minorité sur l’opinion majoritaire, l’obligation de se conformer à la pensée LGBT dégrade leurs revendications car d’avocats d’un amour différent, subitement ils deviennent les tyrans d’une haine ordinaire.

L’enfant a besoin d’un père et d’une mère pour son équilibre, son épanouissement, pour trouver un modèle à qui s’identifier.

C’est la loi naturelle, c’est la force de l’histoire de l’humanité qu’aucun gourou LGBT ne sait occulter. Le reste est de la roulette russe, un mépris de la santé mentale des enfants, un renoncement au principe de précaution pour ce qui est le plus cher au monde.

C’est une projection nihiliste. Les enfants élevés dans un couple homosexuel sont des sacrifiés à un culte égoïste. Leur sacrifice au nom du droit à l’enfant sort du domaine de l’amour.

Et je ris bien des idiots qui voient dans mes propos de l’homophobie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

Source(s) : Dreuz.info via Momo

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Un psychiatre dénonce le désarroi des enfants de couples homosexuels : TF1 censure – nous publions