1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)
Ouvrier Mettalurgie 11 03 2016

Dans un numéro de communication aussi prévisible qu’éculé, le gouvernement Valls a annoncé le report de l’examen en conseil des ministres de la loi El Khomri.

C’est que cette loi reprenant ce que réclame le MEDEF et qui répond aux ordres de la Commission Européenne de « libéralisation du marché du travail » et réciproquement a soulevé une énorme vague d’indignation populaire. Plus de 850.000 personnes ont déjà signé la pétition pour exiger son retrait et les appels à manifester le 9 mars et le 31 mars se multiplient.

Et le gouvernement qui annonce déjà être prêt à faire passer le texte en force, à coup d’article 49.3, a vu se dresser face à lui le peuple se préparant à lutter pour défendre ses droits. Bien sûr, Hollande et Valls ont reçu le soutien appuyé des syndicats patronaux. Et la droite décomplexée a lancé une pétition pour soutenir le texte. C’est le chien de garde médiatique et expert proclamé en sondage d’opinion qui a lancé le mouvement. Recueillant immédiatement la signature de Gattaz (président du MEDEF et fils de président du MEDEF) et de Laurence Parisot sa prédécesseur… et de quelques milliers de personnes. Illustration de la lutte des classes entre la classe des travailleurs, les 99% et la classe capitaliste, le 1%/

Mais la partie n’est pas gagnée. C’est la mobilisation tous ensemble et en masse qui seule peut les faire reculer.

La CFDT et le PS se moquent des travailleurs

Car ce recul n’est que tactique. Le temps pour le gouvernement de faire mine de négocier avec la CFDT. Du cinéma en fait se payant de la tête des travailleurs. Car si la CFDT fait mine d’afficher un désaccord de façade contre le texte de la loi travail, on ne sait que trop bien que c’est pour mieux signer – comme toujours – un accord en échange du changement de police de trois virgules. C’est qu’on aurait du mal à croire que Laurent Berger le dirigeant de la CFDT ne s’entendent pas avec l’ex trésorière de la CFDT et responsable de la formation initiale continue de cette centrale, Anousheh Karvar, qui est l’actuelle directrice adjointe de cabinet de Myriam El Khomri au ministère du travail. Drôle de coïncidence. Vraiment ? Surtout quand on sait que Berger ne revendique pas le retrait de la loi, mais quelques amendements concernant le … compte formation. De qui se moque-t-on ?

La CFDT et le PS veulent faire la peau du , les travailleurs eux crèvent de l’exploitation capitaliste

Pendant que le PS, François Hollande, Laurent Berger et Pierre Gattaz clament d’une seul voix que leur ennemi c’est le code du travail, hurlant de concert avec la Commission Européenne qu’il faut « libérer le marché du travail » et dénonçant ces travailleurs trop payés, trop sécurisés, trop protégés, les travailleurs eux vivent la dure réalité de l’exploitation capitaliste.

6,5 millions de chômeurs, 10 millions de travailleurs pauvres. Et ces chiffres qui font froids dans le dos :

Ca suffit ! #.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

 

Source(s) : Initiative-communiste.fr via Agoravox

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow 1277 travailleurs morts d’un accident au travail et le PS et la CFDT veulent liquider le code du travail !