1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

On peut les saluer et aussi les remercier de se mobiliser pour l'intérêt COMMUN (Informations complémentaires).

Update 28.05.2016 IMPORTANT (Le Figaro.fr)

Debout Republique 04 04 2016
Place de la République (Paris), le 3 avril au petit matin. (AFP/DOMINIQUE FAGET.)

Pour la quatrième nuit consécutive depuis la journée de mobilisation contre la loi travail, des centaines de personnes du mouvement «Nuit Debout» occupaient dimanche soir la place de la République à Paris, avec l'intention d'être là le lendemain encore.



«Y'a des utopistes parmi nous ?», interroge l'un d'entre eux. Et le public de réinventer les applaudissements en répondant en agitant les mains en l'air. «Nous ne sommes pas des bisounours, on est des optimistes, le monde dont on rêve, il est là», s'enthousiasme une jeune femme. Certains rêvent ici de «réécrire la Constitution» et réclament «la démission du gouvernement».

Ce mouvement spontané est apparu dans la foulée de rassemblements convoqués par des organisations syndicales, étudiantes et lycéennes pour demander le retrait du projet de loi sur le travail. Mais le mouvement agrège aussi, sous le hashtag #NuitDebout sur les réseaux sociaux, d'autres revendications politiques ou sociales. Et nombre de participants y voient l'amorce d'un phénomène informel comme les mouvements «Occupy» nés dans divers pays, ou comme celui des «Indignés» de la Puerta del Sol, apparu en 2011 à Madrid pour dénoncer l'austérité et la corruption. 

Chaque matin depuis vendredi, plusieurs dizaines de manifestants ont été délogés par les forces de l'ordre, avant de revenir occuper la place.

Nuit Debout fait tomber Périscope

Qui aurait cru que l'application de diffusion d'images en live servirait à un mouvement citoyen ? Depuis deux jours, Rémi Buisine, filme les opération Nuit Debout, racontant les événements aux internautes qui n'ont pas pu se déplacer sur la place de la République. 
 

Encart Debout Republique 04 04 2016

Le jeune homme qui n'est pas journaliste filme en direct les concerts, les débats, les AG. Une retransmission qui rencontre un réel succès. Ce dimanche soir, aux alentours de minuit, son live a atteint près de 80.000 followers, dit-il. Une foule d'internaute qui a fait crasher l'application Périscope, la rendant inaccessible quelques secondes. Sur les réseaux sociaux, certains estiment même que c'est un record pour l'application lancée en mars 2015. Trente minutes plus tard, plus de 35.000 personnes suivaient de nouveau les animations de la place de la République, jusqu'à ce qu'elle soit suspendue vers 00h45.


Source : LeParisien.fr

Informations complémentaires :


Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :

Crashdebug.fr :

Crashdebug.fr : Etienne Chouard : « l’argent des Banque Centrales n’est donné qu’aux malfrats »
Crashdebug.fr : Étienne Chouard - Chouard brise l'omerta sur le système politique français (2014)
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : La prochaine crise financière se réglera sur votre dos, voici comment (Ph. Herlin)
Crashdebug.fr : Pourquoi les gens défendent-ils des systèmes injustes, incompétents et corrompus ?
Crashdebug.fr :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :

 

The March Of Tyranny By Uki  Uki D85f3y9
 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow VIDEO. Loi Travail : 4e « Nuit Debout » place de la République