1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Le gouvernement coupe ou diminue les aides au logement de 3000 foyers dans le Rhône

Commençons par nous rafraîchir un peu la mémoire pour mieux comprendre ce scandale :

Le gouvernement a fait un cadeau de 23 milliards aux entreprises grâce au CICE, mais ce n’est pas tout. En réalité, ce sont 150 milliards de prestations diverses dont bénéficient les entreprises  pour un résultat sur le chômage  quasiment nul (lorsque l’on considère les vrais chiffres des sans-emplois et non les statistiques bidouillées qui ne tiennent pas compte des radiés de Pôle Emploi).

Travail, retraites, santé, associatif, service public, le rouleau compresseur est en marche alors que, comme nous le signalions dans un article dénonçant les scandaleux avantages accordés aux très riches, grâce au plafonnement de l’ISF, Bercy  perd près de 200 millions d’€ par an !

Je résume ces deux exemples (qui ne tiennent pas compte de l’évasion fiscale. Lire à ce sujet « Les 600 milliards d’évasion fiscale qui manquent à la France, d’Antoine Peillon – Le Seuil, 2012 )

PRESTATIONS AUX ENTREPRISES : 150 milliards d’€
PLAFONNEMENT DE L’ISF : 200 millions d’€

Parallèlement, l’abaissement ou la suppression des allocations logement vont rapporter au budget : 125 millions d’€

Comme vous le savez, ainsi que c’est précisé dans l’article, l’attribution de cette prestation est conditionnée à un plafonnement strict des revenus. Autrement dit, cela ne touche que les couches les plus précaires de la population. Ce calcul de technocrates est aberrant  :  Lorsque l’on est à ce point de difficultés budgétaires dans un foyer, il est bien évident que ces aides sont immédiatement réinvesties dans la consommation courante et ne vont pas garnir les livrets d’épargne ! Ainsi elles participent à faire tourner la machine économique.

Je ne prétend pas qu’il ne faille pas soutenir certaines entreprises pour leur permettre de boucler leur budget, et continuer à offrir des emplois, mais la réalité est toute autre :

Montages financiers, chiffres gonflés, optimisation : autant d’astuces pour toucher des aides publiques sur lesquelles l’Etat n’a pas de moyen de contrôle.

(cf. le lien plus haut)

Voilà donc où nous en sommes, et oui, c’est révoltant.

La France est rongée par une néo-libéralite aiguë et si nous ne faisons rien, si nous ne nous montrons pas solidaires les uns des autres en ne pensant qu’à nous-mêmes et aux quelques miettes que nous possédons, nous risquons de vivre de plus en plus mal dans un pays qui tue sa classe moyenne, écrase les plus humbles et gave ceux qui  en ont le moins besoin et en réclament toujours plus.

Chacun réagira en fonction de sa conscience, mais n’oubliez pas les exemples de la Grèce, de l’Espagne, du Portugal et même de l’Allemagne dont le soit-disant « miracle » masque une précarisation de plus en plus grande de la population.

Non, ce n’est pas TINA (There Is No Alternative). Il y de l’argent. Sa plus juste répartition est une question de volonté et de courage politique et ce n’est pas « que » la faute de l’Europe.  

Pensez-y.

Galadriel

Pour consulter l’article sur la CAF que je vous conseille de lire :

http://rebellyon.info/Le-gouvernement-coupe-ou-diminue-les-16826

 

Via : Danactu-Résistance

Source : Les Brindherbes Engagés

 

Informations complémentaires :

CAF Bouch Du Rhone Last 17 08 2016 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow CAF : un scandale RÉVOLTANT ! (bis)