5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

France 2 fait une plongée édifiante dans les failles du recrutement des enseignants. L'éducation nationale manque de personnel. Malgré son manque d'expérience et de compétence, un journaliste d'"Envoyé spécial" a été embauché en huit minutes.


Recrutement : les failles de l'embauche des professeurs contractuels

Face à la pénurie d'enseignants, l'éducation nationale serait-elle tentée de baisser ses exigences ? Paul Sanfourche, journaliste d'"Envoyé spécial", va tester son système de recrutement. Ce matin-là, il se rend à un entretien d'embauche pour devenir professeur de maths. Pour être engagé comme professeur contractuel, en clair en CDD, pas besoin de concours. Il suffit d'un Bac +3 dans la matière à enseigner. N'ayant pas le bon diplôme, le journaliste en fabrique un.

Premier remplacement sans aucune formation

Pour enseigner dans le secondaire, l'administration n'a pas vérifié son dossier. Face au journaliste, l'inspecteur académique va évaluer ses compétences. Huit minutes de question et surtout de mauvaises réponses plus tard, le verdict défie toute logique : un avis favorable pour enseigner en collège. Une semaine après son entretien, le journaliste Paul Sanfourche fait déjà son premier remplacement sans avoir reçu la moindre formation. La principale est soulagée, car les élèves n'ont presque pas eu de cours de maths depuis la rentrée. Le journaliste donne le premier cours de sa vie face à 25 collégiens sans avoir eu le temps d'ouvrir un manuel.

 

Source : France Tv Info.fr

Informations complémentaires :

Prof 2 04 11 2016

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Recrutement : les failles de l'embauche des professeurs contractuels