1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

On voit bien que l’état traine des pieds dans cette affaire. Si ces types ont été assez stupides pour poster des vidéo et photos de leur forfaiterie, la police devait avoir leur adresse IP depuis un bon bout de temps. Je pense donc que le gouvernement a tout simplement peur de provoquer des émeutes à la Grande borne, c’est pour ça qu'ils marchent sur des œufs, alors qu’au contraire il faudrait se montrer ferme, voire plus… Allez hop, charter…

Viry 10 11 2016
© Capture d'écran Twitter @jf_cope

Trois personnes ont été placées en garde à vue ce mercredi 9 novembre : elles sont suspectées d'avoir participé à l'attaque de quatre policiers à Viry-Châtillon en octobre dernier. L'un des policiers reste hospitalisé dans un état critique.

La police a annoncé avoir interpellé, ce mercredi 9 novembre, trois personnes suspectées d'avoir agressé des policiers à Viry-Châtillon le 8 octobre dernier.

Les prévenus sont âgés de 16, 19 et 22 ans, et sont soupçonnés d'avoir filmé et publié sur internet l’agression des policiers, dont un est toujours hospitalisé dans un état critique. Le procureur a indiqué qu'il avait procédé à leur mise en garde-à-vue afin d'établir les circonstances de l'attaque. Ces arrestations interviennent dans le cadre de l'enquête ouverte pour «tentatives de meurtres sur personnes dépositaires de l'autorité publique commises en bande organisée».

Aucun des auteurs directs de l'agression n'a jusqu'à maintenant été formellement identifié. Ils étaient une quinzaine à avoir incendié deux voitures de police, occupées par quatre agents, le 8 octobre dernier. Cette agression avait déclenché un mouvement de protestation des policiers de vaste ampleur dans toute la France.

 

Source : RT.com

Informations complémentaires :

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Trois personnes interpellées suite à l'attaque de policiers au cocktail Molotov à Viry-Châtillon