5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Je ne veux pas créer la psychose en cette fin d’année, mais Spartou m’a envoyé ce matin cette nouvelle sur la demande de prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 15 juillet. Et il m’indiquait ses craintes de voir rapidement un attentat se produire, ce qui viendrait à point pour renforcer cette requète. C’est là que je me suis souvenu de l’article d’hier d’Atlantico, qui indiquait que 71% des Français(es) redoutaient un attentat pendant les fêtes de fin d’année.

Aussi, si cela arrive, vous y verrez une confirmation de plus que, comme aux Etats-Unis, tout ceci est voulu et instrumentalisé, afin de créer la panique et légitimer toutes ces privations sur nos libertés (fichier TES notamment).

Amicalement,

f.

Etat Urgence Prologation 10 12 2016
Des contrôles policiers à Strasbourg lors du marché de Noël après la mise en place de l'état d'urgence suite
aux attentats du 13 novembre 2015. (Archives) - G. Varela / 20 Minutes

Un premier acte fort pour le nouveau Premier ministre Bernard Cazeneuve. Lors d’un conseil exceptionnel des ministres, ce samedi, l’ex-ministre de l’Intérieur a proposé de prolonger l’état d’urgence jusqu’au 15 juillet 2017. Celui-ci a été mis en place suite aux attentats du 13 novembre 2015. Ce projet de loi doit être à l’Assemblée mardi et au Sénat jeudi.

Le mieux ? « S’en tenir à la version du gouvernement »

L’objectif est d’avoir une adoption définitive du texte dès jeudi par un vote conforme du Sénat afin « qu’il n’y ait pas de rupture de l’état d’urgence », qui s’interrompra sinon automatiquement autour du 22 décembre, quinze jours après la démission du gouvernement Valls comme le prévoit la loi, a précisé le rapporteur du projet de loi à l’Assemblée nationale, Pascal Popelin (PS).

>> A lire aussi : >> A lire aussi : Le point sur les nouvelles mesures adoptées avec la prolongation de l'Etat d'urgence

Dans ce but, « le mieux sera de s’en tenir à la version du gouvernement », c’est-à-dire sans amendements significatifs votés lors du débat parlementaire, a-t-il souligné, en faisant état de discussions en ce sens avec la majorité sénatoriale de droite.

Cinquième prolongation de ce régime d’exception

La prolongation jusqu’au 15 juillet permettra « d’enjamber » l’élection présidentielle d’avril-mai et les élections législatives de juin – «un contexte à risques», selon Bernard Cazeneuve – afin de laisser le soin à un nouveau gouvernement et une nouvelle assemblée de décider (ou non) d’une sortie de l’état d’urgence.

De son côté le président de la commission des lois du Sénat Philippe Bas (LR) s’est prononcé en faveur de la prolongation jusqu’au 15 juillet, jugeant « nécessaire de laisser le temps au prochain président et au prochain gouvernement d’apprécier la situation et d’assurer la continuité de l’État ».

Ce sera la cinquième prolongation de ce régime d’exception. La dernière prolongation avait été de six mois après l’attentat de Nice le 14 juillet.

 

Source(s) : 20Minutes.fr via Contributeur anonyme

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Vers une prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet