1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Il serait peut-être temps qu'ils arrêtent de se restructurer et qu'ils aient une parole commune alternative...

19496 13603 Une Aubry
Martine Aubry

Le PS a posé sa «première pierre» pour l'alternance en 2012 avec une patronne très offensive, qui s'est livrée à une charge contre Nicolas Sarkozy.

Le PS a ratifié, hier, son projet de société, «première brique» pour la reconquête du pouvoir en 2012, selon Pierre Moscovici.

Référence à Madoff

«C'est une belle journée qui a permis de fixer ce socle (...) autour d'un projet qui apporte des réponses aux souffrances des Français et surtout à leurs espérances», a affirmé Martine Aubry en clôturant la convention nationale aux Docks de Paris à La Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Puis la première secrétaire du PS s'est lancée dans une diatribe contre le chef de l'État, en qui les Français «n'ont plus confiance» et qui «n'a plus de cap»... La patronne du PS a ironisé sur ses leçons en matière de gestion. «J'ai un peu l'impression quand Nicolas Sarkozy nous donne des leçons de maîtrise budgétaire, c'est un peu M. Madoff qui administre quelques cours de comptabilité», a-t-elle dit en référence à l'ex-financier américain condamné en 2009 à 150 ans de prison. Martine Aubry a aussi fustigé les propos du Président qui avait dénoncé l'héritage mitterrandien sur la retraite à 60 ans: «À son inconstance, il ajoute aujourd'hui l'inélégance. Et à son inefficacité (...) il ajoute une dose de vulgarité», a-t-elle lancé. Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, a aussitôt répliqué, trouvant «regrettable» que Martine Aubry «s'abaisse à injurier le président de la République en le comparant notamment à un escroc».

«Le bal des ego est fini»

Hier, la convention a donc entériné définitivement, à l'unanimité moins une abstention, le projet déjà adopté par le Conseil national et ratifié par les militants. Ce «texte est le socle et la matrice du changement», a expliqué l'artisan de la convention, Pierre Moscovici. Selon le député du Doubs, «une cohérence a été trouvée», «une façon de travailler ensemble s'est affirmée». «Chacun a bien compris que nous devions collectivement porter ce projet ambitieux et réaliste», a en tout cas prévenu la première secrétaire. Pour Martine Aubry, «le bal des ego» au PS «est fini» et «le vrai travail commence». Après cette première convention très consensuelle, le PS lance, mardi, la deuxième, consacrée à la rénovation. Arnaud Montebourg va présenter à la direction du parti ses propositions sur les épineux sujets des primaires et du non-cumul des mandats.


Source : Le Télégramme.com

Le Parisien.fr : Présidentielle 2012 : «La fin du bal des ego», assure Aubry
France-Info (audio) :
Les retraites s’invitent à la convention nationale du PS
Le NouvelObs :
Le PS ratifie son "nouveau modèle de développement"
 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Parti socialiste, une patronne très offensive