1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

J'ai vu aussi qu'il avait eu droit à sa page Wikipedia, on est content pour eux, vivement que les choses se normalisent.

Asselineau 14 03 2017
Le candidat souverainiste François Asselineau après sa conférence de presse à Paris, le 10 mars 2017

Paris - François Asselineau, candidat à la présidentielle sous les couleurs de son parti UPR, a défendu lundi soir ses propositions de sortie de l'UE ou de renationalisations d'entreprises au nom de "l'indépendance nationale", et récusé tout complotisme.

Pour la première fois candidat après une tentative ratée en 2012 de réunir ses 500 parrainages, M. Asselineau a justifié son programme de sortie de l'UE, de l'euro ou du commandement intégré de l'Otan au JT de TF1, "pas par nostalgie, xénophobie" mais parce qu'à ses yeux, "l'indépendance nationale, c'est la même chose que la démocratie". 

Interrogé sur les éventuelles difficultés que poserait une sortie de la monnaie unique, ce partisan d'un "Frexit" a rétorqué: "Est-ce que vous vous rendez compte de ce qui se passe si on reste'' 1000 personnes basculent en dessous du seuil de pauvreté chaque jour et pratiquement un agriculteur se suicide chaque jour (...) L'euro est en train d'amener au désastre en Italie ou en Grèce". 

Dénonçant aussi un document de la commission européenne sur la politique économique et sociale française en 2017, M. Asselineau a affirmé que, lui excepté, "le président que les Français vont élire sera obligé d'appliquer ces directives" impliquant "ubérisation généralisée" ou "baisse des prestations chômage, suppression du Smic". 

Ce diplômé de HEC a plaidé pour "inscrire dans la Constitution que les grands services publics, EDF, GDF, la SNCF, la Poste, France Télécom, la Sécurité sociale ou les sociétés d'autoroutes doivent être nationalisés". 

A une question sur les thèses aux relents complotistes qu'il relaye, comme sur Robert Schuman, co-fondateur de l'UE, qui aurait été agent de la CIA, cet ancien de cabinets ministériels de droite a invoqué le "magazine Historia qui met par exemple que la CIA a payé la construction européenne", entre autres. 

Et ses thèses selon lesquelles l'émergence de Boko Haram ou Daech aurait été ourdie par les services de renseignements américains' "Votre collègue de BFM nous explique que le FBI a aidé des musulmans à commettre des attentats. Ce n'est pas moi, mais on me traite de complotiste", a-t-il répondu, invoquant aussi "Le Monde". 

Source : L'Express.fr

Des solutions claires et précises

L’UPR n’est pas un parti de politiciens-caméléons qui multiplient les promesses vagues et contradictoires afin de plaire à tous les publics, juste avant les élections. Nos propositions sont très réfléchies, adéquates, précises, et sans ambiguïté.

Découvrez l'intégralité de notre Programme, directement inspiré de celui du Conseil National de la Résistance de 1944, actualisé pour le XXIe siècle.

1. Sortie de l’euro- L’euro ruine notre pouvoir d’achat, entretient le chômage, plombe nos entreprises, et accélère les délocalisations. Rétablir le franc, c’est évidemment possible, et c’est indispensable !

2. Sortie de l’Union européenne

3. Sortie de l’OTAN

Le programme de Libération nationale :

La crise dans laquelle la France s’enfonce depuis des années est désormais si grave que nous devons procéder à une rupture complète et décisive. Nous devons le faire de façon sereine et réfléchie, mais déterminée et courageuse. Cette rupture est totalement incompatible avec les oppositions de complaisance qui critiquent l’Europe mais refusent de regarder la réalité en face : la construction européenne n’est pas la solution, c’est le problème.

Voulant redonner toute son actualité au programme du Conseil national de la Résistance de 1944, je propose aux Français de se rassembler, quelles que soient leurs convictions politiques ou religieuses et leurs origines ethniques ou sociales, afin de rendre à la France sa liberté et sa démocratie. Cela impose en premier lieu de dénoncer juridiquement les traités européens, de sortir de l’UE et de l’euro, de sortir de l’OTAN et de soustraire l’économie, les services publics et les médias à la mainmise des féodalités privées.

J’assortis ces choix décisifs de toute une panoplie de réformes institutionnelles, économiques, monétaires, sociales, militaires, diplomatiques, culturelles et éthiques qui sont à des années-lumière des programmes de tous les autres candidats.

C’est à vous d’en juger.

Voir notre programme complet

Informations complémentaires :

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Asselineau se pose en défenseur de l'indépendance nationale