1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

La Baule appartient à tout les Française(s) et pas à Véolia. Alors, quelle réaction ça vous inspire quand notre gouvernement fait la pute pour un peu de cash flow ? Veolia c'est l'Oncle Sam et sa planche à billets virtuelle... (Vidéo ci-dessous). On comprend l'intérêt des Américains d'acheter des actifs réels contre du... vent... Mais quel intérêt pour la France ? Un petit virement sur un compte offshore pour quelques décideurs ???????

Depuis l'attribution de la gestion de la plage de La Baule au géant français des déchets et de l'eau, les commerçants dénoncent l'augmentation de la redevance. Nicolas Hulot a décidé toutefois de confirmer la concession de Veolia.

Le 23 août 2017, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot s'est dit opposé à la remise en cause de la concession de la plage de La Baule (Loire-Atlantique) à Veolia, en raison notamment des pénalités financières que cela impliquerait.

Or, en consultant le site de la Fondation pour la nature et l'homme (ex-Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l'homme), créée précisément par l'ancien animateur et producteur télévisé, il apparaît que le géant français de la gestion de l'eau et des déchets figure parmi les mécènes. De quoi jeter un doute sur l'impartialité de la décision du ministre.

599ec021488c7bf3618b456b
Capture d'écran du site fondation-nature-homme.org

Nicolas Hulot justifie toutefois le maintien de Veolia en mettant en avant les pénalités dont l'État devrait s'acquitter envers la multinationale si le contrat devait être rompu par la municipalité.

 

Source(s) : RT.com via notre Contributeur anonyme

Informations complémentaires :

 

BAule 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Plage de La Baule : Nicolas Hulot tranche en faveur de Veolia, mécène de l'une de ses fondations