4.2 1 1 1 1 1 Rating 4.20 (5 Votes)

  FRANCE : ... petites manif APL, policiers = confirmation de mon propos d'hier

https://francais.rt.com/france/42671-baisse-apl-opposants-projet-manifestent-paris

https://policeetrealites.wordpress.com/2017/08/31/paris-manifestation-des-policiers-en-colere-ffoc-mpc-upni-le-16-septembre-a-13h-place-joffre/

Les manifestations seront petites, ultra-violentes mais vont se multiplier, car :

    - Les syndicats sont divisés et corrompus alors que si c'était Sarko, front uni gauche+étudiant+syndicat+fonctionnaire, simple constat et non une approbation politique

    - Le privé manifeste pas ou peu traditionnellement

    - Une partie de la population considère que la loi travail ne s'appliquera qu'aux « fainéants » sans penser qu'elle les touchera aussi – licenciement massif, job 500€/mois est une voie irréversible pour s'aligner sur le modèle anglo-saxon -

    Seuls les fonctionnaires et routiers peuvent bloquer le pays, tant qu'ils ne sont pas dans la partie rien ne se passera, mais ils se mobiliseront que pour défendre leurs propres intérêts à savoir contre la réforme   de la retraite en mars 2018

Tous les corps de métier vont aller de leurs petites manifestations fin 2017 et tout fusionnera après la réforme retraite de mars 2018. La population ne réagira que lorsqu'elle verra concrètement au quotidien les effets de la loi travail + fin des APL + fin des assedics, etc., donc +6/8 mois, soit printemps 2018.

Mais il est impératif de comprendre une chose : Macron réussit, c'est le dépeçage lent. Macron échoue, c'est le dépeçage acceléré, via la dégradation par les marchés financiers, car il faudra trouver 20 à 50 milliards de suite. État/banque/assureur étant en faillite officieuse, aucune solution n'est possible.

Le peuple paiera donc l'addition à la mode grecque, addition qui va s'aggraver avec la prochaine crise financière mondiale à l'automne 2018.

Contributeur anonyme

APL 02 09 2017
Manifestation contre la baisse des APL à Paris le 31 août.

Organisée par le collectif «Pas touche aux APL», regroupant des organisations et syndicats majoritairement de gauche, plusieurs dizaines de personnes manifestent à Paris contre la décision du gouvernement de baisser les APL de 5 euros par personne.

Des dizaines de personnes battent le pavé de Paris le 31 août en fin d'après-midi pour protester contre la baisse des APL de cinq euros pour tous les bénéficiaires de l'allocation, qui prendra effet à partir d'octobre. Très impopulaire et qualifiée par le président lui-même (d'après le Canard enchaîné) de «connerie sans nom», cette mesure devrait permettre d'économiser environ 32,5 millions d'euros par mois.

Après un rassemblement à la station de métro Olympiades à Paris, le cortège a pris la route du ministère de l'Économie situé à Bercy.

Un important dispositif policier, bloquant la rue à quelques centaines de mètres de l'entrée a stoppé le cortège un peu plus tard.

Interrogé par le reporter de RT France, Jean-Baptiste Eyraud, fondateur de l'association Droit au logement, a dénoncé une baisse des APL ayant pour but de «financer la baisse des impôts». Il s'est par ailleurs inquiété des derniers propos du président, qui a évoqué une «transformation profonde [afin de] baisser les loyers et dans le cadre d'une politique plus globale».

Une inquiétude partagée par le député de la France insoumise Eric Coquerel, lui aussi interrogé par RT France. L'élu a accusé le gouvernement de vouloir «déréguler le marché du logement comme ils dérégulent le marché du travail».

Eddie Jacquemart, président de la La Confédération nationale du logement, dénonce quant à lui des mesures visant les plus démunis dans ce qu'il qualifie de «guerre pour les riches».

 

Source : RT.com via Contributeur anonyme

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Baisse des APL : les opposants au projet manifestent à Paris (PHOTOS, VIDEOS)