5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (7 Votes)

Je vous passe cet article, car comme je vous l'ai dit récemment, avec mon passage à des rampes Led pour mon aquarium, je suis en pleine chasse au gaspi. À titre d'information, pour ma petite maison nous payons 200€ de gaz et d'électricité par mois. J'ai déjà changé les ampoules du lustre de ma cuisine par des ampoules led, rien que ça je l'ai vu passer sur ma facture. Eh oui, en effet 6x60w = 360w ! Aussi j'ai continué la démarche, car les appareils en veille consomment énormément d'énergie. Et nous sommes nombreux à avoir télé, lecteur Divx, platine DVD, décodeur Tnt/Satellite etc., dans nos salons. C'est une sinécure que de les éteindre un à un, aussi nous laissons souvent le matériel en veille. J'ai donc décidé de réagir et j'ai tout regroupé sur une multiprise où j'avais un interrupteur mural. Ne regardant vraiment pas souvent la télévision, je dirais 2h par jour, 22h par jour les matériels étaient en veille et ceci pour rien. Avec ces nouvelles mesures j'attends avec impatience (pour une fois) ma nouvelle facture. Je tiens aussi à vous donner une autre astuce, les factures que vous recevez sont d'un « montant estimé », car votre fournisseur ne peut pas relever vos compteurs tous les mois, et lors d'un entretien avec un support de mon fournisseur d'énergie (qui depuis a été externalisé à l'étranger), il m'avait indiqué que les « estimations » étaient souvent faites à la hausse. Aussi, je ne peux que vous conseiller de souscrire à la formule « ma relève » (ou similaire), où vous indiquez vous-même tous les mois votre consommation électrique/gaz à votre fournisseur.

Update 30.08.2018 : Pour info, avec les différents efforts faits en matière de consommation électrique nous sommes passés d'une facture 320€ d'électricité + gaz pour 2 mois à 163 €..... Ceci avec la contribution de toute la famille. (attention cela concerne les mois de juillet + août, mais j'ai vérifié par rapport à l'année dernière et la baisse est notable)

Update 30.08.2019 : retour à 336€ pour deux mois en hiver.

Electricite Facture 20 05 2018

Comment faire des économies sur sa facture d’électricité ? Voici quelques conseils et gestes simples qui vous permettent de préserver l’environnement et de réduire votre facture d’électricité de 350 à 500 € par an !

Bien choisir son abonnement

Votre abonnement doit correspondre à votre équipement électrique. Il faut d’abord choisir la bonne puissance pour votre installation. Un abonnement à 9 kWh sera surdimensionné si vous vivez dans un studio et ne possédez qu’un réfrigérateur, une télévision et quelques lampes.

Ensuite, il faut choisir la bonne option tarifaire : l’option « base », dont le prix du kWh est unique tout au long de la journée ou l’option « heures pleines – heures creuses« . Le prix du kWh est alors 39 % moins cher entre 22 h et 6 h du matin. Cet abonnement est plus cher mais recommandé si vous êtes équipés de chauffage ou chauffe-eau électriques.

Electricite Poste Depenses 20 05 2018

Consommation d’électricité d’un ménage Français hors chauffage, eau chaude et cuisson (Source : Centre EDF R&D) – 2015

Ne chauffez pas trop !

Nous vivons généralement dans des endroits surchauffés et le chauffage représente une dépense aussi importante que l’ensemble des autres utilisations électriques de la maison. Il faut apprendre à baisser les radiateurs. La température idéale est 17 °C dans la chambre, 19 °C dans le salon et la cuisine et 21-22 °C dans la salle de bains. Un degré supplémentaire représente 7 % de plus sur votre facture !

Pour limiter la déperdition de chaleur, fermez les volets la nuit et, d’une façon générale, soignez l’isolation thermique de votre habitat (fenêtres, murs, plafonds). Pour plus d’infos, lisez notre article : Faire des économies de chauffage.

Programmez vos radiateurs

Si vous êtes équipés de convecteurs électriques, l’idéal est d’avoir un thermostat couplé à un programmateur pour ajuster la température des pièces aux différents moments de la journée. Quand vous sortez quelques heures, n’éteignez pas complètement votre chauffage, mais baissez-le de 4 °C. Vous diminuerez votre consommation. En revanche, si vous êtes absents plusieurs jours, éteignez le chauffage ou mettez-le en position « hors gel » en période de grand froid.

Pensez aussi à dépoussiérer les grilles des convecteurs une fois par an. Eviter le gaspillage inutile de chaleur peut vous faire économiser jusqu’à 110 euros par an !

Chauffage : pensez au bois

Un entretien régulier du système de chauffage diminue de 5 % la consommation d’énergie. L’installation d’un insert bois ou d’un foyer fermé dans le conduit de la cheminée permet d’utiliser une énergie locale renouvelable, non polluante et économique. Un insert bois permet à lui seul d’économiser 160 euros.

Des Espaces Info Energie (EIE) partout en France donnent des conseils personnalisés et gratuits sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables et informent sur les aides financières et fiscales dont vous pouvez bénéficier. Pour plus d’infos, consultez le site www.ademe.fr rubrique « espace particuliers » ou appelez le 0810 060 050 (Numéro Azur).

Vive les ampoules basses conso !

Utilisez des ampoules basse consommation, qui consomment 30 fois moins qu’un halogène et 4 fois moins qu’une ampoule normale. Pour un éclairage comparable, une lampe halogène de 500 watts coûte 5,37 centimes d’euros par heure (hors abonnement), une lampe classique de 75 watts 0,81 centimes d’euro et une lampe basse consommation de 15 watts 0,16 centimes d’euro. Et cette dernière dure 10 fois plus longtemps !

Attention à la poussière sur les luminaires ! Elle fait perdre un tiers d’efficacité lumineuse. Et pensez à toujours éteindre la lumière en sortant d’une pièce. Selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), ces mesures peuvent vous faire économiser 68 euros par an.

La mise en veille coûte cher

Éteignez chaîne hi-fi, télévision, lecteur DVD et magnétoscope si vous ne les utilisez pas. Un téléviseur en veille pendant 20 h consomme autant que si vous le regardiez pendant 4 h ! Vous pouvez également couper l’alimentation de vos décodeurs, encore plus gourmands.

Quelques astuces « anti veilles » : branchez vos appareils sur des multiprises avec interrupteur, n’utilisez pas la télécommande pour éteindre, débranchez les appareils peu utilisés et, en cas d’absence prolongée, débranchez TOUS les appareils. Vous pourrez ainsi économiser 50 euros sur votre facture annuelle.

Électroménager : pensez à long terme

Soyez attentifs aux étiquettes énergie qui classent tout l’électroménager de A+ (le plus économe) à G (le plus gourmand). Sachez qu’entre deux appareils apparemment identiques, le moins cher à l’achat n’est pas forcément le moins coûteux à l’usage.

Par exemple, un réfrigérateur-congélateur de niveau C au prix de 440 euros aura un coût d’utilisation de 320 euros sur dix ans (soit un coût total de 740 euros), alors qu’un appareil équivalent de niveau A au prix de 485 euros aura un coût d’utilisation de 200 euros (soit un coût total de 685 euros).

Cuisine : chassez le gaspi !

Laver la vaisselle au lave-vaisselle est 5 fois plus économique qu’une vaisselle à la main ! En revanche, attention aux cycles intensifs qui consomment jusqu’à 40 % de plus que les cycles normaux.

Un four à micro-ondes consomme 5 fois moins qu’un four classique. Utilisez-le de préférence pour réchauffer des plats.

Les plaques à induction sont plus chères à l’achat mais sont les plus économes à l’utilisation. Les plaques en fonte et vitrocéramiques se valent en consommation d’électricité, malgré une importante différence de prix à l’achat. Un choix judicieux peut vous permettre d’économiser 50 euros.

Astuce anti-gaspillage d’énergie : si vous possédez des plaques électriques et que vous souhaitez faire bouillir de l’eau, disposez un couvercle sur la casserole. Vous consommerez alors quatre fois moins d’énergie.

Réfrigérateur : à surveiller

Le réfrigérateur-congélateur représente 30 % de votre consommation annuelle. Évitez les modèles américains, trois fois plus gourmands en électricité que les autres.

N’installez pas votre réfrigérateur dans une pièce trop chauffée (à 23 °C, il consomme 40 % de plus qu’à 18 °C !), ni à côté d’un four ou d’une cuisinière. Régler le thermostat à + 5 °C est suffisant.

Attendez que vos aliments aient refroidis avant de les ranger au réfrigérateur. Nettoyez la grille arrière une fois par an et dégivrez tous les 6 mois pour éviter l’accumulation de glace : 3 cm de givre doublent la consommation électrique !

Tous ces petits gestes peuvent vous faire économiser 85 euros par an.

Faut-il changer d’opérateur ?

Depuis le 1er juillet 2007, vous pouvez changer de fournisseur d’énergie et passer d’un tarif réglementé à un tarif libre. En dehors d’EDF, neuf opérateurs se disputent le marché et proposent des tarifs attractifs… pour le moment. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir conseille de ne pas changer d’opérateur. A long terme, le tarif réglementé est moins cher que le tarif libre. En effet, les prix ont augmenté de 10,6 % entre 2000 et 2007, alors que si les prix avaient été libres, l’augmentation aurait été de 75,6 %.

 

Source(s) : Aphadolie via Les Moutons Enragés.fr

Informations complémentaires :


 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Électricité : 10 conseils pour réduire la facture…