5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Cela fait quelques années que nous en parlons dans nos pages, car cela fait plus de 10 ans que je suis confronté à ce soucis avec mes enfants, même si les deux n’ont pas le même degré d’addiction, c’est quand même un gros soucis, et je suis mal placé pour leur faire la leçon, puisque je passe moi aussi beaucoup de temps sur mon ordinateur, mais j’essaye quand même d’assumer mon rôle de père. Aussi, si vous êtes comme moi assez désarmé par rapport à ce soucis, j’ai une mesure de contournement qui peut vous être utile, sachant que si vous leur laissez le champ libre ils se coucheront à 4h du matin pour se réveiller à 2h de l'après-midi voire pire. J’ai testé plusieurs solutions qui ont toutes été des échecs, sauf la dernière. Vous pouvez toujours installer un contrôle parental sur le PC de vos enfants, mais vos gamins passeront leur vie à essayer toutes les astuces techniques qu’ils connaissent pour le contourner (ce qui peut être aussi dangereux pour votre réseau en cas de téléchargement de logiciels malveillants). j’ai toutefois identifié un logiciel de contrôle parental qui (si vous le paramétrer correctement) est normalement à toutes épreuves, mais encore une fois vous ne savez pas combien de temps il va tenir sur la durée, aussi j’ai trouvé une autre solution qui est, elle, matérielle. Nous avons dû récemment changer de routeur (box internet), et dans celui que j’ai acheté il y a un onglet « stratégie d’accès » qui vous permet de définir par adresse Mac (l’adresse physique de l’interface réseau de chaque périphérique, PC, MAC, téléphone ou tablette) des heures spécifiques d’accès à internet, pour la semaine et le week-end, vous pouvez donc comme moi, bloquer toutes les communications sur les cartes réseaux de vos enfants (PC et interface Wifi du Téléphone ou d'une tablette), par exemple de minuit à 7h du matin en semaine et de 1h à 7h du matin le week-end, vous pouvez aussi  bannir certaines adresses internet (jusqu'à huit) comme par exemple les gros sites de pornographie ou certains jeux en ligne. Le routeur que j’utilise est l’entrée de gamme de la marque Linksys, c’est un modem routeur WIFI ADSL et VDSL de type X6200, mais il y a plein d’autres modèles dans la marque Linksys (plus chers) mais avec un contrôle parental encore plus poussé… (Les menus sont en français). Sachez qu’une fois que vous aurez défini les « règles » les enfants s’y conformeront sans trop de difficulté, là aussi ils ont besoin d’un « cadre » d’où ils ne peuvent déborder. Attention toutefois aux forfaits GSM 4G, ne croyez pas que votre enfant ne sait pas s’en servir..., le plus accroc des deux (le plus âgé) n’y a pas droit, je lui prête toutefois exceptionnellement le mien pour les gros téléchargements.

N'oubliez pas aussi d'essayer de comprendre leur addiction, vous avez d'excellents documentaires sur le monde des jeux vidéos en « Informations complémentaires » sous cet article, car les choses ne sont pas entièrement bonnes ou entièrement mauvaises, encore une fois il faut essayer de comprendre les choses, et allez savoir peut-être qu'un jour comme moi, vous jouerez en réseau avec vos enfants ... Et vous y prendrez du plaisir, et accessoirement aussi une grosse taule... ; )))))) Mais ça reste des activités ludiques que vous ferez « ensemble... »

Amitiés,

f.

Enfants Ecrans 20 06 2018
Comment devenir un parent 2.0 ? Vaste question... Anne Van der Stegen/Divergence

DOSSIER SPÉCIAL - Téléphones, tablettes, ordinateurs : leur omniprésence dans notre quotidien soulève la question de leur usage, notamment par les enfants, qui y consacrent toujours plus de temps. Quelles sont les menaces ? Comment les surmonter ? Le Figaro a enquêté.

Un vendredi soir de juin, à Roissy-en-France. Une petite centaine de parents multiplient les questions lors d'une séance de sensibilisation organisée par cette petite ville du Val-d'Oise. C'est un fait divers «consternant» qui a poussé la mairie à organiser cette réunion. À la rentrée, des vidéos à caractère porno mettant en scène une collégienne ont circulé dans une classe de 3e. En primaire, ce sont des enfants âgés de 9 à 11 ans qui ont eu accès à du porno sur smartphone. Ils se sont ensuite filmés en train de reproduire certaines de ces scènes et les ont montrées à leurs camarades... L'exemple est édifiant, mais désespérement banal. Partout en France, les adultes sont perdus. Comment devenir un parent 2.0? Agnès Leclair est allée à la rencontre de ces mairies ou entreprises qui cherchent à les aider.

» LIRE AUSSI - Addiction aux écrans : les parents appellent à l'aide

Le bouleversement ne se limite malheureusement pas à une perte de repères des adultes. Jeux vidéo, téléphones, tablettes, Internet… Les médecins mettent en garde contre la redoutable attraction cognitive que représente le monde digital. Une prise de conscience s'amorce - enfin - pour les tout-petits. Damien Mascret, journaliste au Figaro et lui-même médecin, fait le point sur ces dangers, parfois inattendus.

» LIRE AUSSI - Jeux vidéo, écrans : l'inquiétant hold-up de l'attention

La question du numérique est un sujet majeur pour l'école. Doit-on priver totalement les enfants d'écrans ou faut-il adapter ces nouvelles technologies à l'apprentissage des élèves? Entre absence de formation des enseignants et plusieurs «plans numériques» inadaptés, le ministère de l'Education nationale, qui vient d'obtenir l'interdiction de l'utilisation du portable à l'école, n'a pas vraiment tranché la question.

» LIRE AUSSI - Numérique à l'école : quel dosage ?

Dans son éditorial, Laurence de Charette, directeur de la rédaction du figaro.fr, nous rappelle cette phrase de Sean Parker, ancien président de Facebook. «Dieu seul sait ce que les écrans font aux cerveaux de nos enfants!». Après en avoir épuisé tous les dangers, de nombreux repentis des Gafa se font aujourd'hui apôtres de la déconnexion. «Il appartient aux États de jouer pleinement leur rôle dans la régulation de ce nouveau monde augmenté», plaide notre éditorialiste.

» LIRE AUSSI - L'éditorial du Figaro : «Alertes digitales»

Côté dépendance à l'écran, il faut bien reconnaître que les adultes sont souvent de piètres modèles. Catherine Price détaille, dans le livre Lâche ton téléphone, comment organiser une véritable détox digitale.

» LIRE AUSSI - Quelques conseils simples pour se désintoxiquer de son smartphone

«À table, c'est moi qui oblige ma mère à ranger son téléphone». «Depuis que mon père a découvert Whatsapp, il est comme absent». Ces paroles sont celles d'enfants déplorant l'absence de moments de partage, de discussions en famille à cause d'une surutilisation par les parents de ces appareils. Pour les bébés, ce manque d'interaction est un vrai danger, alertent les pédiatres.

» LIRE AUSSI - Comment les écrans bouleversent les rapports familiaux

 

Source : Le Figaro.fr

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Addictions aux écrans et aux jeux vidéo : les parents appellent à l'aide