5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

On vous en avait parlé, nous, après 20 ans de location, avec les taux actuels, on serait bien tenté par l’achat de notre petite maison, le seul souci, c’est qu’ils risquent de ne pas nous prêter, car nous n’avons pas d’apport, et l’autre gros souci c’est justement le risque qui pèse sur les banques, car si au cours des 25 prochaines années, nous n’arrivions plus à payer le crédit. il risquerait fort de se passer le même scénario qu’on a vu dans d’autres pays européens, Chypre, Grèce, Italie, à savoir que la banque saisit la maison, la vend à un tiers complice pour une bouchée de pain, et vous devez rembourser la différence. Bref, vous vous retrouvez à la rue et endetté pour 25 ans, j’en ai donc beaucoup parlé avec notre Contributeur anonyme, j’en ai parlé aussi à d’autres blogueurs (qui sont dans la finance) et les avis sont partagés. Si vous vous posez vous aussi des questions, je me permets de vous pointer les réponses d’Olivier Delamarche sur l’immobilier.

Achat Location 13 09 2018
Est-ce qu'il vaut mieux acheter ou louer son logement ? (©Mychele Daniau - AFP)

En 2018, il faut en moyenne deux ans et huit mois pour rentabiliser l'achat d'une résidence principale de 70 m2. Mais il existe de fortes disparités entre les différentes villes. Verdict dans les 36 plus grandes communes françaises.

(LaVieImmo.com) - Est-ce qu'il vaut mieux acheter ou louer son logement ? Cette question, tous les Français se la posent. Le courtier en prêts immobiliers Meilleurtaux tente d'y répondre dans la 5e édition de son étude "acheter ou louer ?". Dans les 36 plus grandes villes de France, le courtier compare d'une part pour l'achat le prix au mètre carré, les taux d'intérêt et la taxe foncière, et d'autre part pour la location le montant des loyers ainsi que le rendement potentiel de l’argent qui serait placé au lieu de servir à l'apport personnel en cas d’achat.

Verdict : 2018 est la meilleure année depuis cinq ans, exception faite de 2016 (deux ans et six mois). En effet, il faut aujourd'hui en moyenne deux ans et huit mois de durée de détention pour que l'achat d'une résidence principale de 70 mètres carrés soit plus intéressant que la location. En 2017, il fallait trois ans contre quatre ans en 2015 et cinq ans en 2014. Une situation favorable qui s'explique essentiellement par la baisse des taux d'intérêt, des "hausses de prix modérées dans la plupart des villes" selon Meilleurtaux ou encore "des loyers relativement stables".

Plus de onze ans à Paris

Dans la plupart des villes du classement, quatre ans ou moins de détention suffisent pour que l'achat revienne moins cher que la location. À Nantes, il faut quatre ans et à Marseille, Toulouse ou Dijon, il suffit de seulement deux ans. À Lille ou Reims, un 18 mois sont nécessaires. À Brest ou au Havre, seulement un an. Quant à Perpignan ou à Mulhouse, la bascule se fait en à peine huit mois.

Il n'y a que cinq villes dans lesquelles la location est plus rentable que l'achat pendant plus de quatre ans. À Paris, il faudra attendre onze ans et six mois, soit près de deux fois la durée de 2016 (6,5 ans) mais toujours mieux qu'en 2014 où il fallait attendre 20 ans. À Bordeaux, un acheteur doit attendre au moins onze ans pour s'y retrouver. "La durée de détention nécessaire pour que l’acquisition soit plus rentable que la location a été multipliée par plus de deux en deux ans" dans la commune, note le courtier. En cause : la progression des prix et la hausse de la taxe foncière. À Lyon, neuf ans sont indispensables, soit pratiquement la même durée qu'en 2014 (10,5 ans). À Boulogne-Billancourt et Montreuil, il faut sept ans et six mois.

3912eb02f2d3453dbecab5d6607ed 

 

Source(s) : Lavieimmo.com via Marc-candelier.com

 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Dans ma ville, vaut-il mieux acheter ou louer sa résidence principale ?