5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Ils sont bien optimistes, dans mon cas personnel, lorsque j’ai eu mon souci à l’oreille il y a quelques semaines, il était impossible d'avoir un rendez-vous avec mon généraliste avant 25 jours. C’est pour cela que je me suis retrouvé aux urgences (dans le privé), et que l’on m’a prescrit du Tramadol sans me demander si j’avais un traitement particulier. Or j’en ai un, et il comprenait des médicaments qui étaient totalement incompatibles, votre serviteur a donc fait un malaise et a failli y rester...

En ce qui concerne l’ophtalmologiste, il faut 1 an pour avoir un rendez-vous chez le mien.

Aussi j’ai parlé de tout cela avec divers professionnels, et il s’avère qu’il y a des années le gouvernement a réduit le numerus clausus, afin de faire des économies sur la sécurité sociale. Car pas de médecin, pas de prescription, ceci alors que la population augmentait et vieillissait. C’est pour cela que vous avez maintenant des médecins roumains ou espagnols, dont les diplômes ne sont pas équivalents aux médecins français. Dans ma région, ma femme ne trouve même plus de gynécologue, quant au dentiste il faut être co-opté pour avoir accès à un praticien de qualité.

Medecin 09 10 2018
Illustration d'un médecin. — POUZET/SIPA

De quoi en décourager plus d’un. Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), publiée ce lundi, les Français patientent entre six et 80 jours, en moyenne pour obtenir une consultation chez un médecin, selon sa spécialité. Selon le service statistique du gouvernement, les délais sont « plus courts pour les demandes liées à l’apparition ou à l’aggravation de symptômes ».

Sans trop de surprise, ce sont les consultations chez les médecins généralistes qui sont les plus rapides, avec six jours d’attente, en moyenne, entre la prise de contact et le rendez-vous. Le délai « le plus court de ceux des professionnels étudiés », indique Drees, qui a analysé plus de 23.500 rendez-vous médicaux.

Des différences dans les délais médians

Pour un praticien spécialiste, il faut patienter bien plus longtemps : trois semaines pour consulter un pédiatre ou un radiologue, un mois pour un dentiste, un mois et demi pour un gynécologue ou un rhumatologue, 50 jours pour un cardiologue, deux mois pour un dermatologue et jusqu’à 80 jours pour un ophtalmologiste. « Ces moyennes masquent toutefois d’importantes différences », précise la Drees, qui met en avant les délais médians : un rendez-vous sur deux est obtenu dans les deux jours chez le généraliste, dans les 17 jours chez le dentiste et dans les 32 jours chez le gynécologue.

Un Français sur trois renonce à se faire soigner à cause de l’attente

Mais le constat est rassurant : peu importe la spécialité, l’attente est nettement réduite « lorsque la demande de rendez-vous fait suite à l’apparition ou à l’aggravation de symptômes » : la moitié des consultations ont alors lieu dans la journée chez le généraliste, sous huit jours chez le dentiste et sous neuf jours chez le gynécologue.

Dans ces cas, plus d’un Français sur deux (56 %) contacte un autre professionnel de santé et un sur trois (32%) renonce à se faire soigner, une infime minorité (3 %) se reportant vers les urgences hospitalières.

 

Source : 20 Minutes.fr

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Il faut 6 jours d'attente pour voir un généraliste, 80 pour un ophtalmologiste...