4.5 1 1 1 1 1 Rating 4.50 (4 Votes)

Une bonne nouvelle pour les finances publiques, le tabac c'est 14 milliards de gains en taxes par an pour l'État, mais c'est surtout... 144 milliards de dépenses de santé par AN pour les gens souffrant de maladies liées au tabagisme, ce qui ne l’empêche pas de faire 87.000 morts par an (la plus grande cause de mortalité en France). De plus, je ne sais pas comment font les gens pour continuer à fumer, parce que nous à 3 c’était simple, soit on perdait notre logement, soit on continuait à fumer, et depuis 8 mois on rembourse nos dettes, et enfin on arrive à stabiliser notre budget (plus de 5500 € d'économisé en 8 mois). Car le poste de dépense cigarettes à 3 c’était presque 700€ par mois qui partaient en ... fumée... Surtout avec moi qui fumait +/- 2.5 paquets par jour. De toute manière au niveau de ma santé je n’avais plus le choix, car le problème du tabac ce n'est pas les seulement les poumons et les voies aériennes comme on pourrait le croire, mais les artères qui se bouchent à cause des dépôts de cholestérol... Aussi, je tiens à donner un message d’espoir aux fumeurs, comme toute addiction quand on est dedans on pense que c’est impossible d’en sortir, et bien en ce qui concerne le tabac (comme le reste) c’est totalement faux, non seulement c’est possible, mais en plus, contrairement aux idées qui sont véhiculées, c'est relativement facile. Car au final vous n’avez que les 3 premiers jours qui sont délicats lors de l’arrêt, et avec les patchs, les gommes à mâcher et la cigarette électronique c’est ridiculement facile, contrairement à ce que nos aînés ont dû affronter. Retrouvez mes conseils dans ce billet de blog et dans les « informations complémentaires » en bas d'article, pour mettre en place votre stratégie pour arrêter de fumer... Car oui, il faut une véritable stratégie face à ce fléau et les produits que les industriels y intègrent EN PLUS du tabac pour vous rendre accroc, à savoir les fameux « agents de textures » (dont il n'est même plus fait mention sur les paquets de cigarettes, aussi demandez-vous pourquoi....)

Tabagisme 29 01 2019
Un jeune fumeur. — BEHAR ANTHONY/SIPAUSA/SIPA

Une baisse historique. Près d’un million de Français ont arrêté de fumer entre 2016 et 2017, selon Santé publique France, qui a publié son baromètre annuel, ce mardi. Pour la première fois, l’organisme a publié des bulletins dédiés au tabac pour chaque région de France.

Un chiffre qui s’inscrit « dans un contexte fort de lutte contre le tabagisme, avec la mise en place de mesures importantes du Plan national de réduction du tabagisme (PNRT) en 2016 et d’une stratégie de prévention », détaille l’agence nationale de santé publique dans son étude.

Quatre régions au-dessus de la moyenne nationale

Les grands gagnants ? L’Ile-de-France et les Pays de la Loire où les habitants sont respectivement 21,3 % et 23 % à fumer quotidiennement, contre 26,9 %, en moyenne, sur tout le territoire. En revanche, quatre régions restent au-dessus de ce chiffre :  la région Paca (32,1 %), les Hauts-de-France (30,5 %), l’Occitanie (30,3 %) et le Grand Est (30,1 %).

Pour la première fois, l’agence de santé publique a publié des chiffres régions par régions : « Un état des lieux détaillé et actualisé avec les données disponibles les plus récentes sur les habitudes tabagiques et sur la morbidité et mortalité associées au tabac dans les régions françaises, jusqu’au niveau départemental lorsque cela était possible », explique Santé publique France.

 

Source : 20 Minutes.Fr

 

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Tabagisme : Un million de fumeurs en moins entre 2016 et 2017 en France