1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Sur le banc des accusés, comme il se doit (et comme les médias alternatifs le soulignent depuis des années) : Jean-Claude Juncker et le paradis fiscal du Luxembourg, Pierre Moscovici son complice de la Commission européenne, et bien sûr la myriade de multinationales fraudeuses et voleuses qui, grâce à la connivence de ces traîtres d’hommes politiques, ôtent année après année aux Européens les moyens de vivre normalement.

OD

« Le 14 février 2019, Jean-Luc Mélenchon intervenait à la tribune de l’Assemblée nationale pour dénoncer une convention fiscale entre la France et le Luxembourg. Il a expliqué que la fraude et l’évasion fiscale coûtaient chaque année à la France 80 milliards d’euros, soit plus que le déficit du budget de l’État. Jean-Luc Mélenchon a dénoncé les rescrits fiscaux luxembourgeois et les entreprises, notamment françaises, qui se dérobent au devoir de payer l’impôt et de participer au financement des services publics utiles à la patrie. Il a également défendu les lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphael Halet, à l’origine des révélations Luxleaks, qui ont ensuite été persécutés par la justice. »

 

Quelques rappels :

En Europe, plus grande est une entreprise, plus faible est son taux d’imposition

Pour éviter les taxes, il faut sortir de l’Union européenne !

[Scandale] L’Union européenne fait semblant de lutter contre l’évasion fiscale

Lutte contre la fraude fiscale : « Un couteau sans lame dont on a perdu le manche » (Ph. Béchade)

Lutte contre les paradis fiscaux : « On nous prend vraiment pour des cons »

[Paradise Papers] Dans la famille Guignol, je demande Pierre

Ce qui nous coûte un « pognon de dingue » ? L’évasion et la fraude fiscale !

 

Source : Olivierdemeulenaere

 

Informations complémentaires :

Melanchon 16 02 2019 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow L’excellent discours de Mélenchon sur l’évasion fiscale en Europe, ce scandale des scandales !