1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

1 ... L'euro a réussi son objectif, appauvrir la classe moyenne, créer les conditions de la banqueroute mondiale et de la future spoliation pour amener la Révolution.

2 ... Rappelons que la majorité des Français est contre l'Europe mais pour l'euro En 20 ans de monnaie unique, chaque Français a perdu en moyenne 55.996 euros, car ils ont peur d'y perdre s'ils l'abandonnent alors qu'ils sont voués à la spoliation.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/12/11/les-francais-jugent-severement-l-euro-mais-ne-veulent-pas-en-sortir_5395793_3234.html
https://www.bfmtv.com/politique/7-francais-sur-10-contre-une-eventuelle-sortie-de-l-euro-1459695.html
http://www.lefigaro.fr/international/2017/03/24/01003-20170324ARTFIG00367-sondage-les-francais-hostiles-a-une-sortie-de-l-euro.php

Contributeur anonyme

Update 27.02.2019 : Selon une étude allemande, l'euro aurait particulièrement nui aux Français (Le Figaro.fr)

Euro 27 02 2019

Les grands perdants des 20 années de monnaie européenne sont les Français et les Italiens, selon une étude réalisée par deux économistes du Centre de politique européenne de Fribourg (CEP). Ces derniers ont calculé que chaque Français avait vu régresser sa richesse de 55.996 euros en moyenne.

Selon une étude, les 20 années de l'existence de la monnaie unique européenne n'ont pas profité à tout le monde. Ainsi, Français et Italiens apparaissent comme les grands perdants, tandis que les gagnants sont les Allemands et les Néerlandais. Les calculs ont été réalisés par le Centre de politique européenne de Fribourg (CEP), à l'approche de la campagne des élections européennes et sont cités par la presse

Ainsi, deux économistes du Centre estiment que, depuis l'introduction de la monnaie unique européenne, les Français ont vu leur richesse régresser en moyenne de 55.996 euros. Il y a pire: les Italiens cumulent 73.605 euros de pertes de revenus. Mais Paris et Rome sont «les deux derniers» de la classe, alors que le leader inconditionnel est Berlin. Ainsi, chaque Allemand a vu sa «prospérité» augmenter, en moyenne, de 23.116 euros.

Toutefois, les auteurs de l'étude pensent que regagner de l'effet «prospérité» demeure possible. Pour ce qui est de la France, ils estiment qu'elle «doit absolument tenir le chemin de la réforme que le Président Macron est en train de poursuivre».

Dans une interview à Sputnik, le commentateur politique et universitaire Rodney Atkinson, auteur de deux ouvrages sur la création et la gouvernance de l'UE, avait qualifié l'euro de «politique la plus destructrice sur le plan économique et démocratique de l'UE». Il avait en outre donné des prévisions peu optimistes pour la monnaie unique.

«L'euro s'effondrera comme les autres unions monétaires, mais il est difficile de savoir quand la souffrance et l'inégalité atteindront un niveau tel que des politiques révolutionnaires forceront les gouvernements nationaux à partir», avait-il indiqué.

 

Source : Sputniknews.com

Des solutions claires et précises

L’UPR n’est pas un parti de politiciens-caméléons qui multiplient les promesses vagues et contradictoires afin de plaire à tous les publics, juste avant les élections. Nos propositions sont très réfléchies, adéquates, précises, et sans ambiguïté.

Découvrez l'intégralité de notre Programme, directement inspiré de celui du Conseil National de la Résistance de 1944, actualisé pour le XXIe siècle.

1. Sortie de l’euro - L’euro ruine notre pouvoir d’achat, entretient le chômage, plombe nos entreprises, et accélère les délocalisations. Rétablir le franc, c’est évidemment possible, et c’est indispensable !

2. Sortie de l’Union européenne+

3. Sortie de l’OTAN

Le programme de Libération nationale :

La crise dans laquelle la France s’enfonce depuis des années est désormais si grave que nous devons procéder à une rupture complète et décisive. Nous devons le faire de façon sereine et réfléchie, mais déterminée et courageuse. Cette rupture est totalement incompatible avec les oppositions de complaisance qui critiquent l’Europe mais refusent de regarder la réalité en face : la construction européenne n’est pas la solution, c’est le problème.

Voulant redonner toute son actualité au programme du Conseil national de la Résistance de 1944, je propose aux Français de se rassembler, quelles que soient leurs convictions politiques ou religieuses et leurs origines ethniques ou sociales, afin de rendre à la France sa liberté et sa démocratie. Cela impose en premier lieu de dénoncer juridiquement les traités européens, de sortir de l’UE et de l’euro, de sortir de l’OTAN et de soustraire l’économie, les services publics et les médias à la mainmise des féodalités privées.

J’assortis ces choix décisifs de toute une panoplie de réformes institutionnelles, économiques, monétaires, sociales, militaires, diplomatiques, culturelles et éthiques qui sont à des années-lumière des programmes de tous les autres candidats.

C’est à vous d’en juger.

Voir notre programme complet

 

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow En 20 ans de monnaie unique, chaque Français a perdu en moyenne 55.996 €uros