5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)
Tereos 23 03 2019
Société sucrière française Tereos[Wikipédia]

L'entreprise sucrière française Tereos a été accusée de soutenir le terrorisme en fournissant des édulcorants artificiels à la Syrie, qui sont ensuite utilisés pour fabriquer des armes, selon l'AFP.

Les partenaires commerciaux du géant manufacturier ont déposé une plainte contre l'entreprise après qu'une enquête interne de l'entreprise eut révélé que deux expéditions de sorbitol avaient été effectuées vers la Syrie en février et juillet 2017. Le sorbitol, lorsqu'il est mélangé au nitrate de potassium, peut être utilisé pour fabriquer des propergols pour fusées.

Les plaignants allèguent que Tereos avait juré de cesser les livraisons dans les zones de conflit après qu'une ONG européenne eut trouvé des dizaines de sacs contenant du sorbitol dans un entrepôt de Daesh à Mossoul, fin 2016.

Face aux conclusions de la Conflict Armament Research (CAR), Tereos a admis que quelque 45 tonnes d'alcool de sucre avaient également disparu en Turquie en 2015 et qu'elles avaient été trouvées plus tard dans les stocks de Daesh en Syrie.

En décembre 2017, Tereos a insisté sur le fait qu'elle avait " suspendu ses livraisons de sorbitol dans les zones dites à haut risque " peu après la découverte de Mossoul en 2016, mais des enquêtes récentes ont montré que les ventes à la Syrie n'avaient pas cessé l'année suivante.

"Malgré la prise de conscience de Tereos de l'utilisation du sorbitol comme arme de guerre, l'entreprise a sciemment continué à fournir cette matière première à un groupe terroriste", peut-on lire dans les documents du bureau du procureur anti-terroriste.

L'avocate Jade Dousselin a déclaré que ses clients avaient été " étonnés " par les allégations. "C'est un choc et une trahison de Tereos en tant que fleuron de notre économie agricole ", a-t-elle dit.

Cependant, le plus grand sucrier du monde a maintenu que les ventes sont "légales", affirmant aux journalistes qu'il les avait arrêtées après s'être rendu compte qu'elles étaient utilisées à mauvais escient.

La guerre en Syrie a tué plus de 600.000 personnes depuis 2011 par les forces alliées au régime. Plus de la moitié, la grande majorité des 21 millions d'habitants du pays a été déplacée, et le gouvernement Assad, dirigé par la minorité musulmane alaouite, a été accusé de repeuplement.

 

Source : Middleeastmonitor.com via Chalouette

 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Le géant français du sucre accusé de « complicité de terreur » en Syrie