1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Capitalisme quand tu nous tiens ! Si ce n'était déjà le cas présentement, attendez-vous à voir fleurir les contrôles de toutes sortes, puisque maintenant c'est le résultat du calcul d'un tableau Excel qui définira les primes....

S'ils atteignent leurs objectifs, préfets et sous-préfets peuvent toucher de 41.000 à 66.000 euros de bonus...

Entre 41.000 et 66.000 euros. Le gouvernement a décidé depuis la fin de l'an dernier que les 126 préfets et 450 sous-préfets actuellement en poste en France pourraient chaque année toucher ces bonus en fonction de leurs résultats, et compterait l'appliquer à l'ensemble de la fonction publique, indique ce lundi matin Le Parisien.

Ces «superprimes» sont distribuées à ceux qui atteignent leurs objectifs de sécurité publique, de sécurité routière et d’aide à l’accès ou au retour à l’emploi. Si tous ces critères sont remplis, un sous-préfet peut toucher jusqu'à 41.000 euros pour et un préfet 66.000 euros, indique le quotidien. Des primes qui viennent s'ajouter au salaire, en moyenne 8.000 euros par mois pour un préfet, et compris entre 3.600 et 7.000 euros pour un sous-préfet selon son ancienneté.

Selon la sous-direction du corps préfectoral, «c'est un peu du système libéral que l’on introduit dans la fonction publique, mais ces primes sont encadrées et répondent à des règles de transparence et d’équité». Car les opposants au système dénoncent déjà les dangers potentiels de ces bonus au mérite, qui pourraient pousser les préfets à «mettre la pression pour faire baisser artificiellement les chiffres de la délinquance».


Source : 20minutes

Informations complémentaires :

Le Parisien.fr : Des primes distribuées aux préfets les plus méritants
Metro :
Les confortables bonus des préfets
AFP :
Grosses primes aux résultats accordées discrètement aux préfets


 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Des primes au mérite pour les préfets