1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

1 ... En réalité, c'est du travail forcé déguisé, car on sait pertinemment que la majorité ne retrouvera pas d'emploi ou que du précaire, juste pour les sortir des statistiques.

 

2 ... Demain, l'Etat en faillite va ainsi pouvoir virer les 6 millions de fonctionnaires et les remplacer par des bénévoles gratuits et/ou avec des migrants à 1€, condition pour la Révolution programmée.

Contributeur anonyme

Pour le président du département de l'Aisne, Nicolas Fricoteaux, les allocataires du RSA ont désormais de nouveaux devoirs. Ils devront effectuer jusqu'à 35 heures d'activités bénévoles par semaine. Pour l'élu, c'est le seul chemin vers la réinsertion. "Il s'agit finalement de rendre acteur de son parcours d'insertion le bénéficiaire du RSA, de donner de l'activité pour pouvoir mieux s'insérer et être prêt à retrouver le chemin de l'emploi lorsqu'il se présente", explique Nicolas Fricoteaux. Exemples : effectuer des heures au sein d'une association caritative, apprendre à écrire ou suivre des formations.

38.000 bénéficiaires du RSA dans l'Aisne

Certains bénéficiaires trouvent que l'idée n'est pas mauvaise. En cas de refus répétés, une sanction est prévue : l'allocation sera réduite. Ce projet lancé en février dernier suscite aussi des polémiques. À l'époque, certains allocataires ont exprimé leur indignation. Dans l'Aisne, on compte 38.000 bénéficiaires du RSA. Chaque année, le département consacre 103 millions d'euros au versement de cette allocation, soit 20% de son budget.

 

Source(s) : Francetvinfo.fr via Contributeur anonyme

 

Informations complémentaires :

RSA 27 06 2019

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Aisne : les allocataires du RSA devront effectuer 35 heures d'activités bénévoles (Franceinfo)