1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Si ça peut aider à résoudre le problème. On vous avait présenté un emballage semblable au plastique, mais fait à base d'algues et totalement biodégradable...

Emballage 26 07 2019
Getty Images.

D'après une étude menée par le Bureau européen des consommateurs (BEUC), les emballages qui doivent remplacer le plastique dans un peu plus d'un an contiennent des substances nocives pour la santé.

C'est une étude inquiétante que révèle le Bureau européen des consommateurs (BEUC), qui rassemble plus de 40 associations nationales. Après avoir analysé 76 échantillons d'emballage en carton ou en papier, imprimé ou coloré, il en ressort que les encres présentes dessus "libèrent des produits chimiques dans les aliments, et au final, dans notre organisme", rapporte franceinfo. L'étude porte sur des produits comme des pailles, des gobelets ou des emballages de riz ou autres céréales. Pourtant c'est bien ce type d'emballage qui devrait remplacer le plastique d'ici 18 mois. D'ailleurs, dès le 1er janvier 2020, couverts, assiettes, pailles, contenants alimentaires et gobelets en polystyrène expansé, touillettes à café, cotons-tiges et tiges pour ballons en plastiques seront interdits à la vente.

D'après l'étude menée en laboratoire sur ces échantillons, les produits chimiques présents dans l'encre sont des amines aromatiques qui peuvent être à l'origine des cancers des poumons ou des voies urinaires, des maladies surtout liées au tabagisme. "Les emballages en carton ou en papier peuvent aussi être porteurs de filtres UV, parfois au-dessus des niveaux recommandés", poursuit le site d'informations. De nombreuses études mettent en avant la possibilité que ces filtres soient des perturbateurs endocriniens. Pourtant, selon le site environnement-magazine.fr, le carton pourrait se substituer au plastique pour 1,5 million de tonnes d’emballages à l’échelle européenne, d'ici quelques années.

Des inquiétudes pas nouvelles

Ce n'est pas la première étude qui met en cause l'effet des emballages carton ou papier sur la santé. Déjà en 2011, l'UFC-Que Choisir réclamait une réglementation pour protéger les consommateurs. Selon les associations, ce type d'emballage manquait cruellement d'encadrement légal contrairement au plastique. Plus récemment, c'est l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui regrettait le manque d'études sur le sujet.

Source : Capital.fr

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Les emballages en carton et en papier nocifs pour la santé (Capital)