1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Baroin220 200x300

L'inspection générale des finances, dont le ministre est Francois Baroin membre de l'UMP, nul doute que toutes les lumières seront faites sur ce dossier...

PARIS (Reuters) - Le ministre du Travail Eric Woerth a contesté mardi les allégations de l'ex-comptable de Liliane Bettencourt affirmant qu'il avait reçu 150.000 euros en espèces pour la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Il a dit s'en remettre à une enquête administrative commandée par son successeur au Budget François Baroin à l'Inspection générale des finances.

"Ça fait huit ans que je suis trésorier de mon parti, je pense qu'on n'a vraiment rien à me reprocher, tout est clair, tout est propre. On peut toujours croire à tous les ragots qu'on veut, je n'ai jamais touché sur le plan politique le moindre euro qui ne soit pas légal", a dit Eric Woerth sur I>Télé.

"C'est inacceptable, moi je commence vraiment à en avoir assez de ça, je le dis avec une certaine virulence, parce que maintenant ça commence à bien faire", a-t-il ajouté.

"Je compte beaucoup aussi sur un rapport, de l'inspection générale des finances, qui (ne) sont pas vraiment des gens faciles, ce sont des gens autonomes. L'inspection dira si oui ou non il y a un lien entre je ne sais quoi et moi comme ministre du Budget", a-t-il conclu.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse


Source : Reuters

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Woerth conteste les accusations de l'ex-comptable de Bettencourt