1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Carnets

Dixit Nadine Morano, le fait de réclamer de l'exemplarité et de la droiture est assimilable à du fascime, décidément il y en a qui n'ont pas été très assidus à l'école, et l'on comprend mieux qu'ils démontent l'Education Nationale.

L'ex-comptable de Liliane Bettencourt, qui affirme qu'Eric Woerth aurait reçu 150.000 euros, voit ses accusations "en partie contredites par les carnets" recensant les dépenses de la milliardaire, écrit Libération.

L'ancienne comptable de Liliane Bettencourt va devoir s'expliquer un peu plus. Car ses fameux carnets, un temps introuvables, sont réapparus. Ils apporteraient, selon elle, des éléments chiffrés dans l'enquête sur les accusations de financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Mais que contiennent ces carnets ? L'avocat de l'héritière de L'Oréal, Me Georges Kiejman, en a montré des photocopies sur I-télé et Libération en reproduit des extraits dans son édition de jeudi. Or, selon le quotidien, avec la publication du contenu de ces carnets, Claire Thibout voit ses accusations "en partie contredites".

C'est dans ces carnets que celle qui fut la comptable de la milliardaire de 1995 à 2008 dit avoir consigné tous les retraits en espèces effectués sur deux comptes bancaires de la milliardaire et leur usage. Ces carnets de caisse, que Liliane Bettencourt disait volés et que la comptable affirmait avoir laissé chez la milliardaire, sont entre les mains de la police depuis mercredi, dit-on de source proche du dossier. Selon Georges Kiejman et Libération, il y figure bien la trace d'un retrait des 50.000 euros retirés sur un compte de Liliane Bettencourt à la BNP, à la date indiquée par la comptable, le 26 mars 2007.

"Ce n'est pas pour aller chez le coiffeur"

Selon l'ex-comptable, ces 50.000 euros étaient censés avoir été remis à Eric Woerth, trésorier de la campagne Sarkozy, en même temps que 100.000 euros retirés en Suisse. Me Kiejman et Libération déclarent cependant qu'il est mentionné dans le cahier une série d'usages des 50.000 euros sans rapport avec un financement politique, notamment des achats alimentaires et le paiement d'un relieur. "Il n'y a pas le moindre élément qui permette de dire que ces sommes ont servi à autre chose que d'argent de poche" à la famille Bettencourt, estime l'avocat de la milliardaire. Libération précise néanmoins qu'on remarque précédemment un autre retrait de 100.000 euros avec la mention "Bettencourt". Or la comptable a déclaré à Mediapart qu'elle portait toujours cette mention lorsque l'argent était remis à des hommes politiques, pour qu'il ne reste pas de trace écrite. "Ma cliente est catégorique. Quand on sort 100.000 euros pour M. Bettencourt, ce n'est pas pour aller chez le coiffeur", commente l'avocat de la comptable, Me Antoine Gillot.

Carnets De L Ex Comptable De Liliane Bettencourt Fac Simile Publie 5607295wewlx 1713

Claire Thibout, après son audition par la police en deux temps lundi et son entretien au site Mediapart, était partie en province, mais les policiers sont allés l'y chercher mercredi, selon Me Gillot qui précise : "Ils souhaitent la réinterroger, peut-être sur le décalage entre sa première audition à la police et son entretien à Mediapart". Claire Thibout n'avait pas mentionné à la police les versements en espèces directement aux hommes politiques et notamment à Nicolas Sarkozy quand il était maire de Neuilly, ce qu'elle a avancé à Mediapart. Une confrontation serait envisagée aussi par les policiers avec le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, qui a contesté devant la police les récits de l'ex-comptable.

Selon Libération, la comptable "est désormais au pied du mur. Contrainte peut-être d'en dire plus". Car elle est désormais en première ligne dans l'affaire : Eric Woerth a annoncé mercredi une plainte pour dénonciation calomnieuse.


Source : TF1 News

Informations complémentaires :

Le Parisien.fr : Affaire Bettencourt : Eric Woerth porte plainte contre X
AFP :
Plus d'un Français sur deux favorable à un remaniement
Le Point :
Patrice de Maistre porte plainte à son tour pour diffamation

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Affaire Bettencourt : ce que disent les carnets de la comptable