1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Bonjour à toutes et à tous, samedi enfin le week-end. Pour ma part, la famille est au complet, sauf Thomas que l’on vient d’amener à sa boulangerie. Ce matin j’ai vu cet article de Marianne, hélas, il est réservé aux abonnés, mais vous avez le début. Et si je me permets de vous le pointer, c’est que les salaires, les rentes, les pensions sont une des principales revendications que nous portons, en effet, alors que les dépenses contraintes et les charges ne cessent d’augmenter, et que la planche à billets de la BCE fait exploser l’inflation (pas celle de l’Insee, bien sûr). Les salaires eux n’augmentent pas depuis 10 ans, ou alors à peine du taux de l’inflation (et celui de l'Insee pour le coup...), bref. Or, la question du pouvoir d’achat est essentielle, car en période de crise, cela permet aux personnes de consommer, de créer de la DEMANDE, donc de la Production et des Emplois. C’est pour cela que l’austérité en période de récession était une hérésie.

Bref, le pouvoir d’achat c’est, de l’Emploi et de la Croissance. Or, je pointe encore une fois que, comme le rappelle le rapport de l’Oxfam :

Depuis 2009, les entreprises du CAC 40 ont reversé 67,4% de leurs bénéfices à leurs actionnaires. 

« Sur 100 de bénéfices, il devrait y en avoir 33% qui reviennent aux salariés, 33% qui vont directement dans la poche de l’actionnaire et 33% qui servent à être réinvestis dans l’entreprise. »

Or selon le rapport, 27,3% des bénéfices seraient à l’heure actuelle réinvestis et 5,3% seraient eux destinés aux salariés.

Et la tendance n’est pas vraiment en train de s’arranger comme le souligne ce rapport.

Ce sont donc les actionnaires qui se gavent à longueur de temps (et alors que nos hôpitaux sont en train de crever, on vient encore de leur DONNER 100 Milliards par le truchement du CICE et ce sans AUCUNS comptes à rendre pour les entreprises... Alors que ces dernières, ne font même plus de recherches et développement, et n’assurent pas leur avenir, elles n’emploient pas, voire licencient en masse, vendent les meubles, délocalisent, et rachètent leurs propres actions avec la planche à billets de la BCE, tout ça pour abreuver ces vampires d’actionnaires.

Bref, c'est du délire, le capitalisme et la finance ont pris en otage le monde, alors que dans le monde réel, ce qu'il faut c'est une Politique de la DEMANDE, pas une politique de l'OFFRE, et un petit coup de pouce sur les salaires, les rentes, les retraites, les pensions, ce ne serait pas du luxe…

D’ailleurs, on l’a bien vu, le peu de croissance que nous avons eu cette année, c’est grâce aux 10 milliards de mesures Gilets jaunes.

C'est pour cela, cet écart entre le monde virtuel de la finance, des politiques, etc., et la réalité des gens, ne cessent de se creuser, et à un moment, même si on est président ou député européen à 30.000€ par mois, on est rattrapé par la réalité...

Amitiés,

f.

Salaires 30 11 2019 

 

https://www.marianne.net/politique/la-solution-augmenter-les-salaires-vite?_ope=eyJndWlkIjoiNDU3OGVhNThkMmU2YmMzNGI1MmRmMzI0OGRmY2U0NWYifQ%3D%3D 

 

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow La solution : augmenter les salaires, vite ! (Marianne)