1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

J’ai vu ça, ça m’a fait bondir, le cynisme de ces gens est sans limite, aussi je vous le partage, car il y a le fond, mais il y a aussi la forme. Alors ce matin en voyant cela, je ne peux m’empêcher de vous prévenir qu’il y a quand même, un certain nombre de « probabilités », que tout ceci parte en « live... » (je pense notamment à nos cités périphériques, où les pompiers et policiers ne peuvent même pas accéder).

Je vous rassure ce sont des « probabilités », mais il ne faut pas totalement les exclures, car d’après ce que j’ai compris le gouvernement veut que l’on acquiert une « immunité » de groupe.

Ce qui veut dire que contrairement à l’Allemagne ils ne cherchent pas à dépister tout les porteurs pour les isoler, mais à nous laisser toutes et tous mijoter dans nos appartements le temps (14 jours) que les cas de coronavirus se déclarent.

Ils pensent que pour 98% des gens cela sera bénin, et les autres pourront être hospitalisés, alors oui la bonne nouvelle, c'est que ça fonctionne. La mauvaise nouvelle... c'est que cela peut donner un nombre potentiellement énorme de gens malade et donc... de morts. (Mais ma voisine me soutient qu'elle est en bonne santé, et que son médecin lui a dit que ce n'était qu'une 'grippette', et certains amis à elle l'ont déjà eu sans soucis particuliers, alors grand bien leur fasse. Nous on se protège, on préfère être servi le plus tard possible, mais encore faut-il en avoir les moyens...)

Du reste, je suis désolé, mais Blanquer pense aussi in fine que 60 à 70% de la population sera contaminé.

Mais le maître mot c’est « pas tous en même temps » pour ne pas faire s’écrouler notre système de santé.

Aussi j’ai été très content d’apprendre ce matin que l’Allemagne avait 25.000 lits de réanimation et la France 8000.

Alors pourquoi ? Ils n'ont pas la règle des 3% de déficit en Allemagne ? Pourquoi cette différence ?

En attendant eux ils ont des masques, des gants, des tests, etc.

Aussi j’ai honte pour mon pays, et quand j’ai honte comme ça ce n’est pas bon.

Notre responsabilité est collective d’avoir laissé nos politiques mettre le destin de notre patrie entre les mains d’étrangers et nous allons en payer le prix ici, sur notre sol et dans notre chair collective.

Amitiés,

f.

Gendarmes 22 03 2020
“Vérifiez les bénéficiaires de vos assurances vie", le conseil fait froid dans le dos, lancé par un groupement de gendarmerie
, il émane d’un document officiel, une directive interne publiée le vendredi 20 mars que la rédaction de France 3 Rhône
-Alpes a pu nous procurer. / © FTV

La rédaction de France 3 Rhône-Alpes a pu se procurer en exclusivité un document "inédit" qui fait l'effet d'une bombe lancée par un groupement de gendarmerie. 

“Vérifiez les bénéficiaires de vos assurances vie"

Ce document, envoyé par mail et reçu par tout un escadron de gendarmerie, a fait un tel effet, qu’il a été publié sur un des groupes Facebook fermés auxquels seuls les gendarmes ont accès.

Tout ce qui permet d’identifier l’escadron a été soigneusement masqué. Mais deux phrases sont surlignées en jaune.

La première concerne une directive nationale, officielle, le port du masque prévu uniquement pour les militaires qui présentent des symptômes, pas de port de masque lors des contrôles.

Twitt Gendarme 4712632
Réaction d'une gendarme sur Facebook au non port du masque / © ftv

La dernière phrase soulignée de jaune est un conseil donné qui a fait frémir plus d’un gendarme.

"Le GGD (le groupement de gendarmerie départemental) vous conseille de vérifier vos contrats d’assurance et notamment les bénéficiaires de vos assurances vie."
 
Sur ce groupe fermé Facebook les commentaires effarés ont été tellement nombreux que la publication a été supprimée ce samedi 21 mars au soir, par le modérateur de ce groupe. Ce conseil a été perçu par les gendarmes comme une bombe, dans les commentaires aujourd'hui effacés on pouvait lire : "Alors non seulement on a pas le droit de porter de masque mais si on crève il faut qu'on ait bien vérifié avant notre assurance vie ...".

Dans la guerre contre le COVID19 il n’en fallait pas plus pour effrayer les troupes.
 
Depuis des années il existe sur Facebook des groupes fermés accessibles uniquement aux gendarmes. Ils y ont accès en donnant leur NIGEND c’est-à-dire leur matricule. Entre gendarmes, ils racontent sur ces groupes leur quotidien, leurs anecdotes, leurs soucis, ils posent des questions auxquelles répondent les autres militaires.

 

Source : France3-regions.francetvinfo.fr via Contributeur anonyme

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow EXCLUSIF. Coronavirus COVID19 : « Vérifiez vos assurances vie », une bombe lancée par un groupement de gendarmerie (France 3)