1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

H 3 2009789 1269874271

C'est drôle, quand il s'agit des gens du voyage, les gendarmes sont moins vindicatifs que face aux citoyens ordinaires...

Ce dimanche matin, la gendarmerie de Saint-Aignan (Loir-et-Cher) a été attaquée par une cinquantaine de personnes à coup de barres de fer et haches.

"Il s'agit d'un règlement de comptes entre les
gens du voyage et les gendarmes", nous dit le maire de Saint-Aignan.

Une attaque en réaction à la mort d'un automobiliste
dans la nuit de vendredi à samedi, il a été tué par les tirs des gendarmes après avoir forcé un barrage de la gendarmerie à Thésée (Loir-et-Cher).

Le corps du conducteur avait été retrouvé, à une dizaine de kilomètres de la fusillade, à Saint-Romain-sur-Cher, un village où réside une importante communauté des gens du voyage.


Quelle est la situation actuellement à Saint-Aignan ? Que s'est-il passé ce matin dans ce village qui compte 3.200 habitants ?

Sur Le Post, le maire de Saint-Aignan,Jean-Michel Billon, explique que la situation "paraît sous contrôle".

Comment réagit votre village après cette attaque ?
"On est traumatisés, hébétés. Il est évident que les conditions dans lesquelles se sont déroulées le contrôle routier sont tristes. Je comprends la peine des proches de la victime. Mais de là à se faire justice comme ça... "

Comment avez-vous découvert cette attaque ?
"Vers 9 heures 15 ce matin, j'ai entendu des cris et des bruits étranges, alors je suis sorti. J'habite à 60 mètres de la gendarmerie. Et là j'ai vu une cinquantaine de jeunes. Certains étaient cagoulés. Et ils étaient armés de haches et de barres de fer".

Que s'est-il passé ensuite ?
"Ils s'en sont pris au mur d'enceinte de la gendarmerie. Au portail, à la boîte aux lettres. Et sur la place à côté de la gendarmerie, ils se sont acharnés sur les arbres. Ils ont détruits les feux et les panneaux de signalisation. Enfin, ils ont dégradé trois voitures. Heureusement que personne n'a été blessé".

Quelle est la situation actuellement à Saint-Aignan ?
"Elle paraît sous contrôle. L'arrivée du renfort des gendarmes mobiles est rassurante".

Craignez-vous une nouvelle attaque ?
"Avant de partir, ils ont promis de revenir... Donc, j'espère que l'Etat a compris qu'il faut mettre suffisamment de forces de l'ordre en amont de Saint-Aignan pour ne pas avoir une situation ingérable en aval".



A lire sur LePost.fr :

-
Loir-et-Cher: une gendarmerie attaquée par 50 personnes à coup de haches et de barres de fer

- Loir-et-Cher: un automobiliste tué par les gendarmes après avoir forcé un barrage


Source : Le Post

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Gendarmerie attaquée à coups de haches et de barres de fer : "On est traumatisés, hébétés"