1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Il y a des gens comme cela, qui sont néfastes, on les croisent de temps en temps dans la vie, gare à vous si vous tombez dans leurs filets ! C'est l'histoire de cet octogénaire aveugle séquestré, à qui on a soutiré 500,000 €, c'est beau l'amour...

Pendant plus d’un an, François D., 80 ans, a vécu chez lui, à Arrou (Eure-et-Loir), dans une pièce à l’écart de sa maison. Sa femme, 45 ans, dormait à l’étage et « le nourrissait de produits périmés », confient les enquêteurs. Retrouvé mercredi par les gendarmes, et hospitalisé depuis à Châteaudun, le vieil homme retrouve doucement ses esprits.

Hier, en marge d’un déplacement de Nora Berra, la secrétaire d’Etat chargée des Aînés, il a reconnu « avoir peur de son épouse », avec laquelle il a accepté de se marier « afin qu’elle soit son héritière ». Aveugle et très affaibli, même s’il refuse de parler de séquestration, il reconnaît que ses conditions de vie « étaient assez pénibles » et qu’il « était mis à l’écart ». Sa femme le frappait « pour me punir », dit-il, « elle me prenait pour un domestique », et « menaçait toujours de me foutre à la porte ».
Béatrice F., de presque quarante ans sa cadette, a été placée en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte pour séquestration et violence sur personne vulnérable. L’enquête devra par ailleurs déterminer s’il y a abus de faiblesse ou non.
Tous les ingrédients de cette histoire rappellent en effet les trop nombreuses situations décrites par les avocats spécialistes des successions. Une personne sans famille, recueillie par son auxiliaire de vie, qui propose de l’héberger chez elle.
La suite est attendue : la célébration d’un mariage en catimini, puis des transferts d’argent suspects. Les enquêteurs assurent que les comptes de François D. ont été délestés de 500 000 €. Ces derniers s’intéressent également aux conditions dans lesquelles l’union a été célébrée.
Isabelle H. et son mari étaient témoins de Béatrice F. et François D., en 2008. Jointe hier au téléphone, Isabelle H., qui comme tous dans le village, reconnaît s’être fait avoir, a accepté de revenir sur ce mariage « qui a duré quinze minutes aller-retour ».
A l’époque, elle était femme de ménage chez Béatrice F. « Cela faisait cinq mois que je travaillais chez elle. Elle, je la voyais peu. Je discutais surtout avec le grand-père qui vivait là et me racontait les voyages de sa jeunesse. Je ne sais pas grand-chose de lui. Je ne sais pas s’il avait de la famille, mais je crois qu’il habitait Yèvres (Eure-et-Loir) avant d’emménager chez elle. » Le jour où sa patronne lui parle de son intention de se marier et lui demande si elle veut bien être son témoin, avec son mari, Isabelle accepte.
La cérémonie, c’est une secrétaire de mairie qui la raconte. « Mme F. est arrivée en voiture, elle a aidé le monsieur à descendre », se rappelle la secrétaire de mairie. La mariée portait un tailleur noir, le marié, « un pantalon, une veste et des charentaises ». Dans la salle des mariages, quatre personnes, le couple et leurs témoins. La cérémonie est expédiée. Les registres signés, chacun rentre chez soi. « Cela n’a pas duré plus d’un quart d’heure », répète Isabelle H.
Le maire de Droué, Yves Bertouy, avait bien cillé sur la différence d’âge des époux. Il a d’ailleurs refusé de les marier sans qu’un certificat médical sur l’état de
du monsieur lui soit fourni. C’est au final son premier adjoint qui a célébré l’union. « Ce mariage nous a tous surpris, mais dans la mesure où il y a un certificat médical qui certifie que M. D. est apte à prendre ce genre de décision et qu’il n’y a aucune preuve de maltraitance, on peut difficilement refuser », explique la secrétaire de mairie pour dédouaner l’élu.


Source :
Le Parisien

Informations complémentaires :

Le Post : Octogénaire séquestré par sa femme: "Elle m'en a fait baver"
France2.fr :
Octogénaire séquestré: l'épouse écrouée
Le Figaro.fr :
L'octogénaire séquestré accuse sa femme

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Octogénaire séquestré : « Elle me prenait pour un domestique »