1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Mea culpa, moi qui y voyait, avec les premiers éléments, des agissements de "barbouzes", eh bien non, pas si professionnel que ça les cambrioleurs…, car il y avait des empreintes et une écharpe. Ce n'était donc, a priori, pas une de ces sombres manœuvres comme on pouvait le supposer dans les premiers temps, surtout que la série continue... mais les agissements d'une jeune Serbe désespérée et enceinte. Bref, le dénouement de cet épisode à la gloire des forces de l'ordre est au final bien orienté, car Ségolène Royal semble simplement victime de la crise qu'elle combat et de l'immigration illégale tant instrumentalisée par la droite. Ne vous inquiétez pas..., tout est bien qui finit bien, nous allons vers le meilleur des mondes...

1173709 RoyalUne adolescente suspectée d'être impliquée dans le cambriolage du domicile de mercredi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a été interpellée dans la nuit de vendredi à samedi. La jeune fille, qui aurait avoué sa participation au vol, a été présentée à un juge d'instruction dimanche en compagnie d'un jeune garçon âgé de «13 à 16 ans».

Une information judiciaire a été ouverte pour «vol avec effraction».

Tous deux avaient été interpellés en flagrant délit lors d'un autre vol avec effraction, vendredi, à Neuilly-sur-Seine. Le parquet de Nanterre a requis leur mise en examen et leur placement sous contrôle judiciaire avec obligation de respecter un placement dans un centre éducatif fermé.

Les deux voleurs présumés ont reconnu lors de leur garde-à-vue avoir été présents lors du cambriolage de mercredi mais sont «confus sur le fait d'avoir volé quelque chose ou non», selon une source proche du dossier.

Aucun ne parle français, l'une se dit Italienne et l'autre Serbe, et tous deux déclarent avoir moins de 16 ans.

La jeune fille qui n'a que 14 ans s'est déclarée enceinte. Les médecins qui l'ont examinée lors de sa garde à vue ont évoqué dimanche matin d'une «possibilité» de grossesse, sans avoir pu confirmer son état.  

Sur place, les empreintes digitales de la jeune fille avaient été retrouvées sur une porte-fenêtre. Ces mêmes empreintes avaient été retrouvées dans plusieurs autres cambriolages commis ces derniers mois.

Elle est suspectée de s'être introduit dans l'appartement de l'élue socialiste et d'avoir saccagé les chambres de ses deux filles.

Les pièces avaient été retournées, les vêtements jetés en vrac un peu partout dans l'appartement, à la stupeur de l'élue socialiste qui avait par la suite affirmé ne pas vouloir se laisser «intimider»

Une écharpe avait été également retrouvée dans l'appartement, mettant les enquêteurs sur les premières pistes d'enquête.

C'est la troisième fois (août 2006, juin 2008) que Ségolène Royal est cambriolée. Cette fois-ci, rien n'a été, a priori, dérobé.

Source : Le Parisien.fr

Informations complémentaires :

Agoravox .fr : Le domicile de Pierre Bergé cambriolé, après celui de Ségolène Royal
Le Nouvel Obs : La cambrioleuse présumée de l'appartement de Segolène Royal a avoué
Le Post.fr : Dernier cambriolage chez Ségolène Royal : l'auteur présumé arrêté


 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Cambriolage chez Ségolène Royal : deux mineurs déférés