5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

J’ai décidé de vous parler de la trajectoire de Jean François Copé, car j’ai été abasourdi. J’ai eu la chance de regarder sa prestation hier dans le média « On n’est pas couché » et une révélation est venue à mon esprit. Les hommes et les femmes politiques ne semblent briller que par leur pseudo légitimité à avoir l’intelligence de mobiliser et auto-persuader des foules sur des projets assis sur leur capacité à mentir et à berner le peuple. Ce sont des professionnels... Leur discours est donc variable selon leur QI et leur habilité. Mais ils semblent tous avoir un point commun de Melanchon à Sarkozy en passant par DSK ou la famille Le Pen. Au final par l'intermédiaire des armes fournies par leurs familles politiques, ils ne servent que leurs propres intérêts. Et aucun n’incarne réellement ceux de la population, la droite collaborationniste canal historique présente depuis Rome est toujours active avec ses 15 % d’intention de vote pour N. Sarkozy et ses extrêmes. Extrêmes qui sont de plus en plus séduisants et fourvoyent le peuple avec des tactiques fomentées depuis 30 ans mettant sur la table de vrais enjeux. J’en suis désolé, mais le discours à gauche est stérile, ils ne sont même pas capables de sortir du lot et de mettre en évidence les perspectives imposées par l’Europe ou remettre en question la trahison atlantiste historique de Jean Monnet, avoir un discours ouvert et novateur en saisissant les opportunités de sortie de crise. A part avec la candidature calculatrice d'opportuns challengers, ils se cantonnent à idéaliser le meilleur 'prototype' de candidat en la personne de l’ambigu Dominique Strauss Kahn made in FMI, et à lui servir de faire valoir, à droite comme à gauche. Les dés sont pipés et on vous propose les mêmes solutions. Alors ne cherchez pas, ce n’est pas dans ces directions que vous vous libérerez de l’esclavage dans lequel on vous a enfermé, et que seront remis en cause les raisons mêmes du mal qui ronge ce monde : l’Avarice… Car la France en la période actuelle ne peut donner l’exemple et pénaliser sa sphère financière, car cela l’handicaperait à l’international. Il faut donc que la demande soit mondiale et générale pour un retour à la réalité, et que tout le monde baisse les effets de levier et donc les expositions et interdise les CDS. Mais qui s’intéresse à ça actuellement ? Alors que chacun pense individuellement avant tout à sauver sa propre peau ou... à amasser à court terme le plus d'argent possible en tirant parti de la situation ? ; )


Jean-François Copé
Uploaded by franceinter. - Watch the latest news videos.

« Diversité dans l'expression mais unité dans l'action ». Le nouveau secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a réuni hier son premier conseil national Porte de Versailles à Paris. A la tête d'un parti en ébullition où centristes et libéraux cherchent leur place, le député-maire de Meaux a fait valoir la nécessité de « respecter la diversité des sensibilités au sein de l'UMP mais dans l'unité d'action ».

En défendant l'idée d'un « management participatif », le nouvel homme fort de l'UMP reprend une idée chère à Jean-Pierre Raffarin : « reconstituer avec le conseil national une sorte de parlement, avec ses commissions thématiques » associant élus et militants.

En dépit de l'unité célébrée, ce conseil national s'est ouvert sur un couac, le secrétaire général sortant, Xavier Bertrand, ayant déploré à son arrivée de ne pas avoir été invité à s'exprimer à la tribune. M. Copé réunira le 18 janvier le nouveau « cercle des think tanks de l'UMP » en vue de 2012.

Source : La depeche.fr
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow UMP - Copé trace la route pour 2012