1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

J'ai été choqué ce matin par cette agression gratuite qui, comme pour cet homme qui avait été lynché sur une bretelle d'autoroute par des gens appelés en renfort, est révélatrice de notre société et de ses mœurs, ou l'ignominie et la lâcheté sont au bout de la rue. Mais peut-on en vouloir à ces abrutis sans éducation qui, abandonnés dans leurs ghettos sont abreuvés de haine, de violence gratuite, de fausses valeurs par la seule  vision qu'ils ont de la société, à savoir l'image vérolée renvoyée par la télévision. Encore une fois la culpabilité est collective, car nous laissons faire ces médias et ce gouvernement, et nous demandons en partie ces programmes basés sur l'adoration des vices humains, et ce n'est pas ce qui nous grandira. Un exemple emblématique : j'avais une excellente chaîne documentaire sur Canal Sat dénommée : Planète, certainement par le manque d'audience, elle a été remplacée par une chaîne thématique dénommée : CHOC... spécialisée dans le 'sensationnel' (Ambiance). L'offre et la demande, c'est ce qui dirige une économie de marché, pas une nation...

Un disc-jockey a été grièvement blessé dans la nuit de la Saint-Sylvestre par plusieurs hommes qui l’ont roué de coups car il avait empêché l’un d’eux d’accéder à la soirée qu’il animait au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis).

Claudy E., 33 ans, lutte depuis samedi matin contre la mort. Ce jeune père de deux enfants a été évacué dans un état critique, plongé dans le coma, vers l’hôpital Beaujon à Clichy (Hauts-de-Seine) après avoir été victime d’une agression d’une rare violence.

Claudy a été très lourdement frappé à la tête et sur l’ensemble du corps par une dizaine de jeunes hommes, samedi matin vers 5 heures, à l’issue d’une soirée privée organisée dans une salle des fêtes au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Ses agresseurs ont utilisé des poings américains, des matraques et des chaises pour le rouer de coups

Selon les premières investigations, confiées aux enquêteurs du service départemental de police judiciaire (SDPJ) de Seine-Saint-Denis, ce déchaînement de violence serait consécutif au refus essuyé par un jeune homme d’accéder à cette soirée.

« Vers 5 heures, samedi, un homme assez grand s’est présenté à l’entrée de la salle du Château-d’Egypte, située avenue du 8-Mai-45 où se déroulait cette soirée, indique un proche de l’affaire. Il a voulu entrer de force en gesticulant et criant que cette soirée était la sienne, que c’était sa fête et que la salle lui appartenait. Il a été éconduit par un homme chargé de la sécurité ainsi que par la principale victime, qui avait officié en tant que disc-jockey au cours de cette fête. L’homme a alors menacé de revenir avec des amis et de s’en prendre aux participants de la soirée. »

Quelques minutes plus tard, le même homme se représente à l’entrée de la salle, accompagné d’une dizaine de personnes. Armés de poings américains, de manches de pioches et de bâtons, le groupe s’est engouffré dans les lieux avant de fondre sur Claudy. « Le meneur de cette bande a hurlé en pointant du doigt le DJ: c’est lui! c’est lui! poursuit la même source. Ils se sont littéralement jetés sur lui. » Plusieurs personnes — dont des enfants — encore présentes ont alors pris la fuite tandis que le DJ était violemment frappé alors qu’il se trouvait au sol. Deux hommes ont tenté de lui porter secours avant d’être frappés à leur tour par plusieurs assaillants. L’agression n’a duré que quelques minutes. Les agresseurs sont ensuite ressortis de la salle avant de s’enfuir en direction de la cité 212, située à quelques dizaines de mètres des lieux de la sauvage agression.

« Les auteurs de ces violences particulièrement graves sont activement recherchés, relate Stéphane Pelliccia, secrétaire régional adjoint pour le syndicat de police Unsa. Nous réclamons une redistribution des effectifs de la police d’agglomération parisienne, notamment en Seine-Saint-Denis, pour pouvoir juguler au mieux ces phénomènes de violence. »
 
Source : Le Parisien.fr
 
Informations complémentaires :

20 Minutes.fr : Tout le monde n'a pas été à la fête lors du réveillon
France-Soir.fr : Dans le coma pour avoir refoulé des intrus à sa soirée
Europe1.fr : "Ils l’ont tabassé par terre"

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow L’homme lynché lors d’une soirée toujours dans un état grave