1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

L’heure est grave, c’est pourquoi je voulais revenir sur cette actu que je n’ai pas eu le temps de traiter. Je savais notre chère Marianne malade, car vérolée sur tous les fronts par des lobbies, tels que la franc-maçonnerie, les intérêts industriels, les ambitions personnelles, la rentabilité exigée sur notre dette par les marché. Mais il y a des choses auxquelles il ne faut pas toucher dans une démocratie, car elles ont valeur de symbole. Alors quand j’apprends que le CRIF (Conseil Représentatif d'Israël en France) fait interdire le débat colloque sur le boycott d’Israël (avec l’aval du gouvernement), qui devait se tenir ce mercredi 12 janvier 2011 à la prestigieuse École Normale Supérieure, ça m’émeut. Et lorsque j’apprends que c’est Stéphane Hessel (dont on vous avait parlé) qui est visé pour sa liberté de ton et son assise (qui ne recule devant rien, même mettre un bonnet phrygien ; ), là je dis : touche pas à ma République ! Il faut rétablir la vérité et démystifier l'hoax Israëlien qui n'a que trop duré ! Ce n’est pas parce que les Israéliens ont vécu le trauma de la Shoa (que j’ai constaté de mes yeux) que cela doit servir de prétexte « au peuple élu de Dieu » pour imposer son diktakt de « prêt à penser » universel, qui lave plus blanc que le blanc au reste du monde, tout en massacrant les Palestiniens en silence. Eux qui ont les livres saints (et qui soit-disant passent leur temps à les étudier), ils devraient se pencher un peu plus sur la filiation d’Abraham, ils se rendraient peut-être compte qu’ils tuent leurs frères depuis 60 ans. Ceci alors même que ces derniers semblent avoir tout fait pour les amadouer... (Désolé si je fais un post religion, mais je vous scanne les docs asap). Enfin il n'y a que les abrutis qui ne changent pas d’avis. Ou c’est trop dur à admettre ? Car quand il n’y a plus d’ennemi, il faut partager…

Je vous remets le lien vers le livre de Stéphane Hessel : Indignez vous ! à 3 €uros

Un colloque-débat, qui devait se tenir ce mercredi 12 janvier 2011 à la prestigieuse École Normale Supérieure de la rue d’Ulm à Paris, a été annulé par la directrice de cette école, Mme Canto-Sperber. L'annulation a été demandée par le CRIF (Conseil Représentatif d'Israël en France) et d’autres organisations sionistes, car ce colloque-débat voulait apporter son soutien à M. Stéphane Hessel, en butte à l’acharnement et aux persécutions du lobby sioniste en France.

Qui est M. Stéphane Hessel ? Né à Berlin en 1917, Stéphane Hessel a été naturalisé français après de brillantes études universitaires à Paris. Combattant de la France libre pendant la Seconde Guerre mondiale, il sera arrêté et déporté au camp de concentration de Buchenwald. Il poursuivra, après la guerre, une carrière de diplomate et de militant au service des causes humanitaires et émancipatrices. Cela devait nécessairement le conduire à se solidariser avec le peuple palestinien, qui subit depuis plus de soixante ans l’occupation sioniste. Ainsi, lors de l’agression sioniste contre la population civile de Gaza en janvier 2010, il qualifia l’agression israélienne de « crime de guerre et même crime contre l’Humanité ». Il est un partisan résolu du boycott de l’entité sioniste. Son dernier livre paru en octobre 2010, intitulé « Indignez-vous ! », est un véritable succès auprès du public. Dans cet ouvrage, Stéphane Hessel nous explique que la situation en Palestine est sa « principale indignation dans le monde ».

On comprend qu’une telle personnalité gêne les sionistes et leurs amis. Et c’est pourquoi ils ont rapidement réagi auprès de Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et auprès du Rectorat de Paris, afin d'interdire ce colloque. Bien-sûr, ceci leur a été immédiatement accordé…

Cette annulation est très grave. Non seulement elle illustre parfaitement le fait que, en définitive, le vrai ministère des Universités est le CRIF (autrement dit l’ambassade d’Israël à Paris), mais cela montre également que personne, quels que soient son passé et sa notoriété, n’est à l’abri de la censure sioniste à Paris ! Pendant qu'à Tel Aviv des parlementaires européens islamophobes – qui n’auraient vraisemblablement pas risqué la déportation lors de la dernière guerre mondiale – sont reçus officiellement et en grande pompe à la Knesset (parlement de l'entité sioniste), à Paris les sionistes et leurs lobbies s’acharnent contre un ancien résistant et déporté ! Il n’y a hélas rien d’étrange à tout cela, et on peut même dire que c’est dans l’ « ordre » des choses… Israël et ses lobbies ont les amis qu’ils méritent !

Pour notre part, nous sommes totalement solidaires de M. Stéphane Hessel et de tous ceux qui le soutiennent. Il faut que les intellectuels français se battent pour reconquérir cette liberté d’expression et de réunion que le CRIF, véritable police de la pensée, leur a confisquée. Il faut qu’ils dénoncent ouvertement ce lobby sioniste qui fait régner sa loi dans le monde de la culture et des médias. Qu’ils le fassent sans complexe et sans faux-fuyants, que la parole se libère à l’Université comme ailleurs, sans craindre le CRIF et ses milices ethnico-religieuses !

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Source : Le Post

Informations complémentaires :

France2 : Hessel: interdit à Normale Sup,acclamé au Panthéon
Le Monde.fr : Stéphane Hessel : "Je ne me considère ni comme un sage ni comme une icône"
Le Nouvel Obs : Le CRIF, Finkielkraut et BHL censurent Stéphane Hessel

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Le CRIF fait annuler un colloque de soutien à Stéphane Hessel !