1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Bon, ça fait quand même plus d’un an que l’on se côtoie, alors on peut se dire certaines choses ? Vous savez que je suis un Gaulois « râleur », et j’ai quelques interrogations ce matin (qui me turlupinent depuis un moment...). Comment ce fait-il que les Français, par ailleurs si lucides en ce qui concerne la situation internationale actuelle,  puissent encore être dupés par des paons comme Dominique Strauss-Kahn (42 %) ou des Surfeurs médiatiques comme Nicolas Hulot (61 % ! ). Alors qu’au fond, JAMAIS il ne s’est exprimé contre la politique liberticide de Nicolas Sarkozy ? Il n’a même pas le fond et la légitimité juridique d’Eva Joly (34 %) (qui pourtant a eu des petites phrases sur la laïcité et la république qui me hérissent les poils !). Mais seule capable, au sein de son parti (à défaut de Cohn-Bendit), de reformer en profondeur ces institutions qui par leurs porosités et soutiens à nos industries et lobbies polluent notre quotidien (à tous les niveaux), c’est l’effet « marque » ? En est-on réduit, comme des vaches lors de leur dernier voyage, à suivre la ligne tracée sur le sol (par vos dévoués et inintéressés "merdias"...) qui vous mène directement à l’employé de l’abattoir ? Car ce que je regrette, c’est le fait que l’existence même d’Europe Écologie soit subordonnée à l’existence de nos chères institutions européennes. Europe de la Bureaucratie et des dictateurs en costume cravate irréprochables, ayant spolié la légitimité des états nations et voulant leurs disparitions (au plus vite !) pour mieux en dominer les peuples, par le biais du mécanisme de sauvetage de leur dette et d’une surveillance de pair à pair (sachant que sur les vestiges et infrastructures de cette Europe corrompue, nous pourrions à l’inverse bâtir une Europe des Peuples et des Nations !…). De plus avec la nouvelle de l’appartenance au Siècle du ‘providentiel’ Jean-Pierre Chevènement (que j’ai appris en faisant le dossier sur ce ‘club’ Elitiste), je vous jure que j’ai un coup au moral. Si quelqu’un a un joker (autre que l’... et notre (bien-aimé) ‘Zavata’ Méluche) veuillez m'en informer, que je puisse m’évader mentalement, et me projeter (moi et ma famille) dans un possible ‘autre’ avenir que celui qui semble se profiler…


Joly et Hulot, candidature en question
envoyé par franceinter. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

PARIS (Reuters) - Eva Joly, candidate à l'investiture d'Europe Ecologie-Les Verts pour l'élection présidentielle de 2012, presse Nicolas Hulot de dire au plus vite s'il souhaite être candidat ou non.

"Nicolas Hulot est un candidat de grande valeur, il est le bienvenu dans nos primaires, mais qu'il se décide !", dit Eva Joly dans un entretien paru dimanche dans Le Parisien.

Les proches de Nicolas Hulot affirment depuis plusieurs semaines que le présentateur de télévision est tenté de représenter les écologistes à l'élection présidentielle.

Selon le Journal du Dimanche, qui a interrogé les proches de l'animateur, il annoncera sa décision en avril.

Eva Joly est pour l'instant favorite de la primaire au sein du mouvement écologiste, Yves Cochet étant son seul challenger.

Le calendrier des primaires, initialement fixées au 24 juin, pourrait être rediscuté en fonction de la décision de Nicolas Hulot de se présenter ou non. Ses partisans souhaitent qu'il ait le temps de les préparer, le cas échéant.

"Il est urgent qu'il lève cette hypothèque", dit Eva Joly, qui s'empresse de mettre en avant ses atouts par rapport au populaire présentateur d'Ushuaïa.

Maintenant que les Français sont conscients de l'urgence climatique, dit-elle, "il faut proposer des solutions. Elles ne sont pas toutes strictement environnementales, ne parlent pas que d'énergies renouvelables. C'est aussi la justice sociale, la réforme du système financier... Je me sens très légitime là-dessus."

Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, les Français préfèrent à 61 % une candidature Hulot à une candidature Joly (34 %). Les sympathisants Verts font le même choix : (64 %-34 %).

Nicolas Hulot est davantage considéré comme écologiste, honnête et proche des gens. Les sondés estiment que la Franco-Norvégienne maîtrise mieux les grands dossiers économiques et sociaux.

Les personnes interrogées sont partagées quand on leur demande de désigner la personne ayant le plus l'étoffe d'un président de la République : 47 % pour Nicolas Hulot, 43 % pour Eva Joly.

Clément Guillou, édité par Jean-Stéphane Brosse

Source : Reuters

Informations complémentaires :

RTL.fr (à ne pas manquer) : Eric Zemmour : "Hulot ou la tentation médiatique"
Mediapart : Lettre à Nicolas Hulot
Marianne2.fr : Un spécialiste du «care» au chevet de la pensée de Nicolas Hulot

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Eva Joly presse Nicolas Hulot de se décider pour 2012