1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Finalement, peut-être que certains lisent aussi Crashdebug... mais peut-être pas ceux que l'on croit ; ) Imaginez, heureusement que ma femme n'a pas voulu m'emmener, j'aurai pas eu l'air 'désarmé' tout seul face au comité d'accueil ! Encore une fois l'union fait la force, mais il semblerait qu'ils soient à l'écoute..., en tout cas contrairement à eux, ce qui se trame là-bas n'a pas l'air de beaucoup vous inquiéter...

Décidément, les informations se bousculent concernant le Siècle, mais pas forcément celles que l’on attendait… enfin, à bien y réfléchir, tout cela est peut-être assez logique.

Souvenez-vous : un film et des manifestations avaient été organisés pour demander des comptes aux convives du diner du Siècle, un diner « gagnant gagnant », où les élites de milieux aussi différents que le syndicalisme ouvrier, le patronat, les politiciens, les journalistes et autres « grands pontes » se rencontrent à Paris pour échanger en toute discrétion leurs informations sur la Société contemporaine.

Mais voilà, devant l’ampleur que prenait la mobilisation totalement non-violente, les élites ont fait intervenir leur bras armé, la police « républicaine », qui a coffré le dernier mercredi de janvier 2011 de nombreux manifestants pour contrôles d’identité.

De plus, les organisateurs de la manifestation ont peut-être craint que la situation leur échappe, ou alors étaient-ce les vacances parisiennes ? Ou peut-être était-ce la fin de concession de la promo d’un récent film de Pierre CarlesT ?

Toujours est-il qu’ils semblent avoir préféré mettre quelque peu la pédale douce sur leur promesse de ne jamais oublier les convives du Siècle et de revenir toujours plus nombreux devant l’automobile Club de France, le lieu parisien des agapes…

Vidéo : Impressionnant déploiement policier devant le dîner du Siècle à Paris le 23 février 2011 – Youtube

Du coup, du fait de ces différents éléments d’explication, le dîner du mercredi 23 février 2011 s’est déroulé face à un parterre de… policiers et de gendarmes mobiles, mais en l’absence de manifestants qui semblent avoir opté pour la discrétion, inversement au déploiement de force policier.

Faut-il pour autant s’offusquer de cette démobilisation apparente ?

Non, certainement pas, les dés de toutes façons étaient pipés dès le départ car ces rassemblements n’étaient semble-t-il pas déclarés en Préfecture et n’étaient donc pas légalement autorisés.

La Liberté affichée par les « démocraties » occidentales est avant tout une liberté très orchestrée et très réglementée…

Dès lors, l’enchaînement était logique.

Mais que les organisateurs de ces réunions élitistes « discrètes » ne s’y trompent pas : l’image donnée par le déploiement policier impressionnant (au sens premier du terme) marquera les esprits, et sans doute les gens qui demanderont des comptes et davantage de transparence à leurs élites seront plus nombreux demain qu’ils ne l’étaient hier…

D’ailleurs, au-delà des images policières relativement explicites devant le diner, le site d’informations alternatives « Cryptome », créé par un ancien collègue à Julian Assange chez Wikileaks, a publié une liste des participants au diner élitiste du Siècle à Paris en janvier 2011T, signe que l’affaire dépasse désormais largement les frontières de la France !

En tout cas on peut l’imaginer, mais comme toujours à chacun et chacune de se forger sa propre opinion.

Source : 911Nwo.Info

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Enorme déploiement policier au dîner du Siècle du 23 février 2011