1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Il y a des chiffres qui se passent de commentaires. Je dirai simplement que, conformément à ce que dénonce Soral, il est en fait tout à fait possible que nous ayons en France 22 % de francs-maçons, ou peut-être pas, des gens avérés satanistes directement, mais des purs "matérialistes" égarés, comme je vous l'avais expliqué.

Aussi, vu la récente polémique et leur puissance financière qui s'impose à tous ! Il ne faudra pas s'étonner qu'ils aient en sous-marin les rênes de notre pays, et servent de caution à la pitrerie médiatique qui dit représenter la France et les Français. Revendiquant mes origines je ne peux garder le silence, et même sans souhaiter une monarchie lepeniste ou peut-être pour l'éviter, sachez qu'à l'image de nos ancêtres, il faut parfois savoir être acteur de sa vie et de sa destinée, et savoir provoquer le changement.


Qu’est-ce qui a merdé ?
envoyé par Europe1fr. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

La cote de confiance du chef de l'Etat a chuté à 22 %, son niveau le plus bas depuis son arrivée à l'Élysée, indique un sondage TNS-Sofrès à paraître demain dans le Figaro Magazine. 75 % des Français ne lui font pas confiance et 3 % se disent sans opinion. Une chute de deux points par rapport au même sondage mené le mois dernier. L'étude a été menée auprès d'un échantillon de 1 000 personnes, fin février, à la veille du dernier remaniement en date au gouvernement.

Selon le même sondage, Dominique Strauss-Kahn resterait en tête des personnalités politiques que les Français souhaitent "voir jouer un rôle dans les mois qui viennent", avec un score de 45 %, en augmentation de trois points. La deuxième au classement est également socialiste, en la personne de Martine Aubry, qui progresse de deux points avec le score de 39 %.

Informations complémentaires :

UMP - Je veux une République irréprochable
envoyé par ump. - L'info internationale vidéo.

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Qu’est-ce qui a merdé ? : 75 % des Français ne font pas confiance au président de la République Nicolas Sarkozy