1 1 1 1 1 Rating 4.00 (4 Votes)

Head

Suite aux reproches de Mme Folamour… (ça sert à tout les courses ;)), je ne vous parlerai pas ce matin de la volonté du gouvernement de faire main basse sur les musulmans à tendance « matérialiste », mais plus bucoliquement de celle de l’Europe de vouloir bannir toutes possibilités de vous soigner par les plantes ! Après L'INTERDICTION par la France de la divulgation, et donc démocratisation, d’un engrais ancestral naturel, et redoutablement efficace à base de simple Ortie... Dénommé : « le Purin d’Orties ». Avec comme conséquence une démesurée peine de 7500 €uros d’amende si vous en révélez la simple recette... La directive européenne d’Herman Van Rompuy n°2004/24/EC verra tout simplement l’interdiction de nombre de remèdes libres à base de plantes ! Oui, vous l’avez compris. Tout ceci est pour vous rendre encore plus captif des molécules chimiques sous copyright des mégas corporations industrielles. Eh oui, si vous avez des solutions alternatives (juste en vous baissant ;)), comment voulez-vous qu'ils testent sur vous des miracles économiques comme ces concrétisations hypothétiques de types vaccin H1N1 ou Médiator ! En tout cas ça tombe bien, puisque pour la France, grâce à Regards Citoyens on a justement les chiffres !  Et vous jugerez ! Serait-ce encore un coup de ces pitoyables et soit-disant 'démocratiques' lobbies  ; )? ! Indignez-vous et signez la pétition ! (décidément c’est en vogue en ce moment). Heureusement  il y a encore le très populaire et donc surveillé Internénet ; )


L'UE interdit la médecine par les plantes au... par Cl4VieFrere2010

Une directive de l'Union Européenne, la THMPD (Traditional Health Medical Products Directive, aussi appelée directive 2004/24/EC), qui doit entrer en vigueur le 30 avril 2011, est sur le point d'interdire de nombreux remèdes médicinaux à base de plantes, utilisées depuis des milliers d'années, et sans les effets secondaires des médicaments allopathiques (issus de la pétrochimie).

Cette directive impose en effet une nouvelle procédure d'agrément pour les préparations thérapeutiques à base de plantes, similaire à celle des médicaments (!). En d'autres termes, pour le fabricant, la facture ressort à entre 105 000 à 180 000 euros par plante... Ce qui est totalement rédhibitoire pour les TPE/PME qui les produisent, généralement de manière artisanale..

Des centaines de plantes européennes sont concernées, mais également toutes les plantes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et toutes celles de l'Ayurveda (médecine indienne).

Une association européenne, Alliance for Natural Health (ANH) est en train de déposer un recours. L'ANH a réussi à réunir des fonds pour couvrir les frais judiciaires devant les tribunaux européens. Il est possible qu'elle parvienne à faire condamner l'UE pour abus de pouvoir, et ainsi permettre de stopper la mise en application de cette directive.

Cette action reste cependant peu connue du grand public, et il est nécessaire de manière urgente de se mobiliser afin de soutenir l'action de l'ANH en signant la pétition (près de 100 000 signatures déjà, mais il en faut plusieurs centaines de milliers) que vous trouverez sur le site du Collectif pour la défense de la médecine naturelle.

Ce collectif est en train de s'organiser pour déployer cette pétition dans toute l'Europe.

A l'heure des affaires comme celle du Mediator, où les spécialistes parlent de dizaines de médicaments toxiques qu'il faudrait interdire, il est plus qu'urgent d'agir. Comme le dit le manifeste de l'ancien résistant Stéphane Hessel : "indignez-vous !"...

Footer

Source : blog.inakis.fr

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Au 30 avril 2011, avec la directive 2004/24/EC, l'Europe veut vous interdire de vous soigner librement (sans tests de labos pharmaceutiques) par les plantes