1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Avec le dévoué et surfeur Voltigeur, étant donné nos penchants naturels au partage, on ne savait pas comment vous parler de sa découverte... Mais il faut bien rendre à César ce qui lui appartient, et le passer de l'ombre à la lumière... Ainsi, peut-être que même si vous n'êtes pas Sénégalais, la découverte de ce site vous interpellera... D'ailleurs, si la page venait au hasard à sauter, Benji en a fait une providentielle 'copie' pour illustrer son article ; ). En attendant, c'est parce qu'un être humain, ça a aussi la capacité d'être factuel et d'analyser, que je vous partage ces quelques chiffres issus du blog de Lupus, et de la Croix. En les lisant, n'oubliez pas d'intégrer une chose, comme vous allez le voir confirmé par les chiffres ci-dessous et le miracle d'Internet, nous sommes avant tout terre d'accueil où l'on peut librement s'exprimer... :  Et je ne voterai donc jamais de ma vie Front National, et, ou, pour une incarnation de sa « vague nationale » bleue marine... Néanmoins je n'en suis pas autiste. Et le fait que certaines tendances néfastes actuelles soient poussées par une puissance atlantiste historiquement (malgré ce que l'on en pense) brunâtre, est aussi conjointement alimenté par la volonté à peine affichée de la droite, comme de la gauche, de couvrir et céder aux volontés du patronat. Qui, en véritable précurseur, surfe sur une immigration régulière, qui par sa précarité (entretenue) est malléable et corvéable à bas prix, et ceci officiellement depuis 1945 ! Afin de faire une pression forte, mais surtout constante, pour créer mathématiquement un dumping à la baisse sur les salaires locaux des Françaises et Français, avec un gouvernement qui, croyez-moi au final, y trouve son compte ! C'est toujours cette volonté, que vous retrouverez bien sûr avec la providentielle Europe, qui vous mettra en concurrence avec un Tchèque quasi illettré, mais aux forts biceps, ne comptant pas ses heures... Je ne parle même pas de la mondialisation (vidéos ci-dessous), et in extenso de la volonté de mise en ligne virtuelle, quasi prophétique, 24h/24h de tous les travailleurs, avec les effets pervers que vous connaissez tous... Applaudissez des deux mains nos amis financiers ! Par votre précarité, leur miracle est en train de mondialement se concrétiser... Je vous laisse entre les mains de Lupus, le loup garou solitaire, qui nous partage aimablement sa prose financière, suivi d'un toujours religieusement éclairant article de La Croix qui lui aussi fait parler les chiffres ! Qui mettront (de par leur nature) je le pense tout le monde d'accord...


ZEP Nique la France par seelteck

« L’année dernière, 358.800 demandes d’asile ont été déposées dans 44 des pays les plus riches du monde, selon un rapport publié par le commissaire à l’ONU pour les réfugiés le 28 Mars. Cela constitue une diminution de moitié environ depuis 2001. Le plus grand nombre de demandes d’asile provient des Serbes, pour qui les restrictions de déplacement sans Visa dans l’Union européenne ont été levées en Décembre 2009. Il s’en est résulté une augmentation des demandes de 18.800 en 2009 à près de 29.000 l’an dernier. Pendant ce temps, les demandes d’asile des citoyens de la Macédoine voisine ont augmenté de 600 % en passant à 6.351. Les demandes présentées par des gens provenant de l’Afghanistan ou de l’Irak ont diminué de 9 % et 18 %. Plus de 11.000 demandes d’asile aux Etats-Unis l’année dernière ont été faites par des citoyens chinois. Les Etats-Unis et la France sont les 2 premiers pays faisant l’objet de demande pour les exilés et réfugiés. »

Statistiques Nations Immigration

Source : Le Blog de Lupus

En déplacement sur l’île italienne de Lampedusa, dimanche 13 mars, la candidate du FN devait de nouveau développer ses idées en matière d’immigration. Passage en revue

Selon Marine Le Pen, les vrais chiffres de l’immigration seraient « cachés ». Samedi, la présidente du Front national a rendu publique une série de chiffres qui, dit-elle, mettent en lumière une « extraordinaire poussée de l’immigration légale ». 23 504 titres de séjour auraient ainsi été délivrés en janvier 2011, soit 42,1 % de plus qu’en janvier 2010. La demande d’asile, elle, aurait augmenté de 17,4 % pour atteindre le même mois 3 899 requêtes, et les naturalisations auraient grimpé de 19,4 %, soit 13 337 personnes devenues françaises.

Des chiffres immédiatement contestés par le ministère de l’Intérieur, pour lequel ces données « ne reflètent pas une tendance et donnent une fausse impression de la réalité ». Pour les autorités, les comparaisons mois par mois n’ont pas de sens concernant les naturalisations, « dépendantes des dates très variables de publication des décrets ».

Concernant l’asile, les demandes enregistrées n’auraient augmenté que de 2 % en janvier et février par rapport aux deux premiers mois de l’année précédente. Pour le nombre de titres de séjour délivrés, le ministère affirme ne pas encore avoir de statistiques consolidées.

Les étrangers apportent plus de 45 milliards d’€uros par an

Deuxième angle d’attaque du FN : pour le parti d’extrême droite, plus de 30 milliards d’euros pourraient être économisés en limitant les droits des étrangers. Il propose ainsi de supprimer les « pompes aspirantes » en réservant les aides sociales aux seuls Français, pour une réduction de dépenses estimée à 18,5 milliards d’euros.

Un raisonnement tronqué, puisqu’il ne prend pas en compte les recettes que les immigrés reversent à l’État. L’association des contribuables associés a calculé que les étrangers apportaient plus de 45 milliards d’euros de recettes par an. En mai 2009, le conseil d’analyse économique a, lui, remis à Éric Besson un rapport qui montrait que si l’immigration n’est pas créatrice de richesses pour l’État, elle profite largement aux employeurs, qui peuvent avoir recours dans certains secteurs à une main-d’œuvre moins chère.

L’immigration peut équilibrer le système de protection sociale

Dans son programme, le FN s’est engagé à diviser par vingt le nombre de titres de long séjour délivrés chaque année – actuellement, il y en a plus de 180 000. Là encore, l’idée n’est pas forcément pertinente. Car l’État, outre la préservation de sa tradition d’accueil, a un intérêt économique à poursuivre sa politique d’intégration d’un grand nombre d’étrangers.

Des chercheurs de la chaire « Transitions démographiques - transitions économiques » de Paris Dauphine ont récemment calculé que l’immigration pouvait considérablement participer à l’équilibre du système de protection sociale, dont la charge va inexorablement grimper avec le vieillissement de la population.

Ces experts ont travaillé sur l’hypothèse d’un arrêt total et immédiat de l’immigration : la France devrait alors trouver l’équivalent de 4,3 % de son PIB d’ici à 2050 pour équilibrer ses comptes, contre 1,7 % si notre pays continue à accueillir un flux constant de 100 000 immigrés par an. 

Par Jean-Baptiste FRANÇOIS

 

Source : La Croix

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Les demandeurs d’asile : d’où viennent-ils et où veulent-ils aller ?