5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Ah ! Encore si long... Désolé... ; ), Rappelez-vous les faits. Nicolas S. était mis en cause sur des listings de virements bancaires à l’origine douteuse, fomentés par un professeur de mathématiques proche d'Oussama Ben Laden (si, si !). Mais à l'occasion « informaticien », qui ne semble devoir son titre ronflant qu’à sa pseudo-maîtrise de la touche F2 dans « Excel » !…,

La mariée était trop belle ! Aussi après avoir identifié de médiatiques possibles « sources » à cette infamie, Nicolas S. avait promis de pendre Dominique de Villepin à un « croc de boucher » !  

La politique est une science de l’humain. Il est normal qu’elle fasse de temps en temps effleurer la violence des bas instincts sanguins de ceux qui la pratiquent, et lâchent des propos échappant à leur discours, par ailleurs si maîtrisé et policé… Mais notre président sur sa première défaite judiciaire (une condamnation de 18 mois de sursis tout de même !), bien conscient que cette démarche de basse pseudo-« vengeance » (sans preuve) était impopulaire, grand « saigneur », avait décidé de ne pas poursuivre en appel l'inconscient et fringant Dominique de Villepin..., … Mais avait laissé cela de façon « pratique » au procureur de la République… Jean-Claude M arin.

Quelle importance ? Peut-être le destin d’un homme qui risque de finir prématurément comme une pièce de bœuf pendue en direct à la télévision ?

Et pendant ce temps... En attendant 2012, et alors que Dominique de Villepin est lâché de toute part, à défaut de réflexion et de volonté d'investigation... Les piranhas médiatiques oppurtunistes se trouvent bien occupés à anéantir méthodiquement cette pièce de choix offerte en pâture en place publique… Avant qu'elle ne disparaisse « peut-être » prématurément dans un Flash magistratique ... En prison…

Car, tout comme pour la mystérieuse affaire « Karachi  » (instruction en cours), si notre président se targue si médiatiquement de n'avoir aucune trace dans son passé de corruption... C’est que de la théorie à la pratique il n'y a peut-être ... qu'un pas... Et en bon avocat d’affaires, « spécialiste de l'évasion fiscale...»,  il a peut-être de bonnes bases et accessoirement de bonnes relations… Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait RIEN !…

Et personne ne pensera à demander à Nicolas S. sa déclaration de patrimoine (qu’il avait promise avant les élections) ou des comptes sur ses actions concrètes récentes en faveur des riches de ce pays

Par définition et depuis la nuit des temps… Les hommes politiques ont besoin d’argent et de financements pour imposer médiatiquement au reste du monde leurs ego, définitivement « hors du commun », et asseoir ainsi mécaniquement leurs ambitions et prétentions nationales, voire mondiales, au reste du peuple béat d'admiration...

Contrairement aux marchés actions aux effets levier bien trop aléatoires et surtout limités ; )))... Certains, depuis longtemps, ont bien compris les avantages qu’ils pouvaient tirer de ce grand « Monopoly » mondial… Dirigé par la volonté de différents types d'extravertis compulsifs qui définitivement « sortent » du lot, et des fois pour longtemps… Quand ils ne sont pas issus des grandes écoles (et au final gardent le bénéfice de leurs dons divins et de leurs enseignements pour EUX), sont logiquement principalement issus de la haute société ou des milieux libéraux bourgeois, voire, j'ose le mot : affairistes, ayant eu droit à une pseudo-éducation...

Alors, en dehors du Zavatta maçonnique M. Mélenchon, qui est là pour fédérer, amuser, divertir, et finalement fragmenter le vote de la populace... Et de ceux qui fidèles aux bonnes recettes, poussent à la HAINE en soufflant sur les braises chaudes de la xénophobie, tout en instrumentalisant des vérités pour asseoir et booster leurs suffrages.

Y voyez-vous UN seul représentant du peuple qui soit de bonne foi ? Et soulève de vrais débats ? Il reste, certes, la naïve .... Mais justement, ont-ils accès aux Medias ? Ah vous ne les connaissez pas ! Cela résume la question... Vous êtes donc bien encadré !

Amis journalistes, définitivement citoyens ! Demandez donc son avis à Aycha Kadhafi !, dont la missive a atterri miraculeusement dans ma mailbox !!! ; )))

Dors, je le veux ! Ah, l’information et sa pseudo-maîtrise ! Et surtout la lecture que l'on peut en faire… En se donnant « juste » un peu de mal et en ouvrant les yeux... ; )))

Alors mettez-y des allumettes !!! Les élections de 2012 arrivent à grands pas..., Et d'un côté comme de l'autre, si vous ne voulez pas en prendre encore pour 5 ans (à moins que, comme 25 % de Français, vous soyez satisfait ?; ))). Il vous faudra, pour une fois, vous réveiller et penser à aborder ce festin politique, éventuellement « à la carte » et non pas « au menu » ! Cela éviterait qu'une partie de la population ne prenne l'autre en otage et ne fasse encore chuter dramatiquement la France dans le grand guignolesque en interne, et plus grave à l'international ! Ceci à cause de  possibles « erreurs » d'appréciation et d'anticipation, dues à un manque d'implication citoyenne et HUMAINE, foncièrement altérée par une logique qui, à tous les coups, s'avérera nationalement FATALE, à cause de calculs bassement mathématiques de gains immédiats d'ordre personnel... Respirez !

Ça va mieux quand c'est dit... Et surtout, pour finir en beauté ! Ne manquez pas l'hilarante vidéo du Stand Up de Mr Dominique De Villepin en classique informations complémentaires !

NB. Je précise toutefois que je n'ai pas d'affection spéciale pour Monsieur Dominique de Villepin, ce dernier dans une interview a eu une idée génialissime pour réduire les déficits : Faire payer les Francais ! Mais pas spécialement proportionnellement les plus riches ; ))))

Amicalement,

Folamour,

L’ex-Premier ministre Dominique de Villepin s’est déclaré «serein» dimanche à la veille de l’ouverture de son procès en appel dans l’affaire Clearstream, tout en continuant de s’interroger sur les raisons de cet appel après sa relaxe en première instance.

C'était assez inattendu, mais il a été beaucoup question d'Oussama ben Laden à l'ouverture du procès en appel de l'affaire Clearstream. Dominique de Villepin et Imad Lahoud en ont parlé chacun leur tour, chacun à leur manière, mais si le second veut à tout prix faire passer l'ancien Premier ministre comme coupable, ce n'est pas sûr qu'il soit le plus crédible...

Ambiance apaisée, menaces rangées, voilà que la justice sereine avait sa chance. Mais Dominique de Villepin a tout de même voulu faire une déclaration très solennelle à son arrivée devant la salle d'audience. L'an dernier, tendu, il avait lancé : « Je suis ici par la volonté d'un homme, Nicolas Sarkozy... » Cette fois, grave, il a martelé : « J'espère que les nations trouveront de nouvelles coopérations, face à un terrorisme disséminé sur la scène mondiale... » Après avoir rendu hommage aux victimes des attentats revendiqués par Ben Laden.

http://memorix.sdv.fr/5/www.lavoixdunord.fr/infos/france_articles/887301300/Position1/SDV_LVDN/default/empty.gif/5538686231557a384f41414142677062?« Je suis coupable, c'est vrai »

Qu'on se le dise : c'est un homme d'État qui est entré dans la salle où il doit être jugé une seconde fois pour complicité de dénonciation calomnieuse. Au premier procès, il a été relaxé. Imad Lahoud et Jean-Louis Gergorin - le premier mystérieusement recommandé aux services secrets français par le second, haut cadre lunaire chez EADS - seraient donc les coupables de ces faux listings envoyés au juge Van Ruymbeke. Le premier comme petite main, le second comme inspirateur. Si Villepin a bien vu que des noms comme Sarkozy, Strauss-Kahn, Chevènement, Pasqua, Plenel y ont été ajoutés, manière de faire croire qu'ils avaient un compte caché au Luxembourg, il n'y pouvait plus rien faire, a dit le tribunal.

Mais Imad Lahoud, lui, n'est pas de cet avis. « Je suis coupable, c'est vrai. Mais Jean-Louis Gergorin est coupable et Dominique de Villepin est coupable ! » Et pendant une bonne partie de l'après-midi, il a tenté de se faire un profil crédible. Il fallait bien cela : durant toute l'instruction, puis lors du premier procès, il a multiplié les mensonges. « Quand on veut protéger les coupables, on est bien obligé ! », dit-il aujourd'hui.

D'abord, il veut tenter de convaincre encore qu'il avait effectivement de bonnes informations à donner à la France, quand il est rentré d'un long séjour à Londres, en 2003. « Je travaillais dans la finance. Je gérais des comptes et des flux d'argent par lesquels passaient les fortunes de la famille Ben Laden, j'aurais pu renseigner les services secrets. » Mais ceux-ci attendent toujours.

C'est tout de même aujourd'hui encore son principal passeport pour avoir infiltré l'appareil d'État. Et il n'en démord pas. Quand Paul-Albert Iwens, l'avocat de Gergorin, lui demande : « Mais Ben Laden, vous le connaissiez ?.... » Il ne se démonte pas : « Personnellement ! » C'est cet homme-là, prof de maths à 2 000 euros par mois, qui est aujourd'hui le plus cinglant accusateur de Dominique de Villepin. Qui n'a rien dit hier. Il aura la parole demain.

Source : La voix du nord

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Clearstream : Villepin se pose en homme d'État et Lahoud attaque à tout va