1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Holla ! Achtung, ça déménage. Que c'est cruel la politique, le grand retour de la déontologie, encore une réaction épidermique ! Ah, cette histoire et son sillon...

Enfin il vaut mieux ça qu'EDF ou L'Oréal déguisé en président, on a déjà ce qu'il faut en stock, merci... Good nigth & Good luck, s'il veut faire de l'écologie, nous on a pleins de causes perdues... Qui ne demandent qu'un industriel s'y intéresse ; ))))

Alors qu'une large victoire d'Eva Joly semble se profiler à la primaire d'Europe Ecologie-Les verts, Nicolas Hulot a essuyé ce week-end les foudres d'une certaine branche d'écologistes, lui reprochant de faire de "l'écologie spectacle".

De passage à Notre-Dame des Landes, où plusieurs milliers de militants écologistes manifestaient contre l'implantation d'un nouvel aéroport, Nicolas Hulot a reçu un accueil plus que mitigé. Alors qu'un stand de restauration végétalienne était rebaptisé "fuckushuaïa, mon amour" en hommage à l'émission télé du candidat à la primaire, d'autres ont accueilli l'animateur avec un seau d'épluchures de carottes jetées dans son dos.

"Une manière très radicale, très sectaire"

Raillé pour ce que certains considèrent être de "l'écologie spectacle", Nicolas Hulot a su garder son calme mais reconnaît ne pas être représentatif de cette façon de faire l'écologie. "Ce type d'écologie là, cette manière très radicale, très sectaire, ce n'est effectivement pas l'écologie que j'ai envie de représenter", expliquait-il aux médias qui n'ont rien raté de la scène.

A l'inverse, Eva Joly, annoncée large vainqueur de la primaire avec environ 60 % des votes actuellement dépouillés, se promenait tout sourire au milieu des manifestants. Elle qui a toujours prôné "l'écologie de combat" plutôt que "l'écologie de consensus", apparaît plus crédible auprès des militants pour porter leur projet. Reste à savoir dans quelle mesure Nicolas Hulot, qui a tout abandonné pour se lancer dans la bataille, va pouvoir maintenir l'illusion d'une unité, face à une vision si radicalement différente de la sienne de faire de l'écologie.

Source : www.enviro2b.com

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Écologie : Eva qui rit, Nicolas qui encaisse...