1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Deux membres du Siècle en tête au primaire PS. Il n'y a pas à dire, des fois je suis fier d'être Français, quelle nation de visionnaires...

Cope 411047 Jpg 271820
Jean-François Copé © Bertrand Langlois / AFP

Le patron du parti présidentiel estime que la démondialisation, défendue par Arnaud Montebourg, est une "dinguerie".

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a estimé dimanche soir que c'était Arnaud Montebourg, arrivé troisième dans la primaire PS, "qui va faire le candidat socialiste", ce qui représente "une folie" à ses yeux. "Ce qu'on voit, c'est que c'est Montebourg qui va faire le candidat socialiste. C'est une folie parce que Montebourg, c'est celui qui défend cette dinguerie de la démondialisation. C'est donc lui qui va en réalité faire la différence sur le choix entre Hollande et Aubry", a-t-il ironisé sur France 2.

"C'est le parfait résumé du grand malentendu que le PS est en train de construire avec les Français, c'est-à-dire que rien de ce qu'a proposé" le PS "n'est réalisable compte tenu du contexte mondial que l'on sait", a ajouté Jean-François Copé. Dans un communiqué, Valérie Rosso-Debord, déléguée générale adjointe de l'UMP, juge que "la vraie question, c'est désormais celle des ralliements et des reniements du second tour".

François Hollande est arrivé en tête dimanche de la primaire socialiste, avec 40 % des voix, devant Martine Aubry (30 %) et Arnaud Montebourg (17 %), selon des résultats partiels sur 1 million de bulletins, soit la moitié du nombre de votants attendu, publiés sur le site officiel de la primaire.

Source : Le Point / Afp

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Copé : « Montebourg, celui qui défend cette dinguerie de démondialisation »