5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

C’est la crise ! Pendant ce temps, alors que l’on a perquisitionné chez la juge Isabelle Prévost Desprez avant de la mettre au placard, ce matin la justice levait, elle, les doutes sur le procureur Courroye. Tout en condamnant Thierry Gaubert à de la prison avec sursis, MAIS en écartant la majorité des charges...

Sipa 00613691 000016
Malgré les appels de Laurence Parisot, les patrons des grandes entreprises
françaises continuent d'augmenter leurs salaires. SIPA

Une étude du cabinet Proxinvest fait ressortir des hausses de revenus très importantes pour les présidents des grandes entreprises françaises. "Indécent", réagit Jean-Marc Ayrault, le président du groupe PS de l'Assemblée nationale.

La crise, tout le monde ne la vit pas de la même manière. Prenez les salaires. En 2010, ils ont augmenté de 1,8 % en moyenne. Pour les patrons du CAC 40, en revanche, l'augmentation est légèrement supérieure : selon le rapport annuel du cabinet Proxinvest, leur rémunération aurait augmenté de 34 % ! 11 chefs d'entreprises auraient ainsi gagné en 2010 plus de 240 fois le SMIC, soit 4,6 millions d'euros par an. Le record revenant à Jean-Paul Agon, qui a pris la place de Lindsay Owen-Jones à la tête de L'Oréal et dont la rémunération a atteint en 2010 la bagatelle de 10,7 millions d'euros ! Il est bien loin, le temps où Laurence Parisot, présidente du Medef, demandait des salaires « raisonnables » pour les chefs d'entreprise. Et encore, à en croire l'Étude, cette rémunération pourrait être sous-estimée. « Ces chiffres sous-évaluent la rémunération totale puisqu’ils n’incluent pas le complément de retraite sur-complémentaire dont ils bénéficient presque tous sans informer sur leur coût pour l’entreprise », indique l'auteur du rapport.

Vers un plafonnement des salaires ?

La classe politique n'a pas mis longtemps à réagir. Jean-Marc Ayrault, le président du groupe PS de l'Assemblée nationale, a été le premier à se dire scandalisé par ces niveaux de salaire. « Quand vous voyez que certaines entreprises suppriment des milliers d'emplois... Les banques vont donner des chiffres qui ne seront pas positifs et pendant ce temps-là, les patrons s'augmentent de 34%. Il y a un minimum de décence. Il faut de l'exemplarité », a-t-il menacé. Selon lui, il faut mettre en place un plafonnement des rémunérations des grands dirigeants afin d'éviter ce genre de débordements.

Les patrons français sont pourtant loin d'être les mieux payés d'Europe. Selon le cabinet ECGS, les mieux payés du continent seraient les Britanniques (rémunération moyenne de 6,08 millions d'euros), suivis par les Italiens (5,48 M€) et les Espagnols (5,13 M€).

Par Thomas Morel

Source : France-Soir

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Pourquoi le prix de l’électricité va flamber

 
 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Les patrons du CAC 40 s'augmentent de 34 %