1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Comme quoi, ça ne leur réussit pas forcément la finance dématérialisée...

Jeudi soir, l'opérateur de Bourse NYSE Euronext a confirmé la sortie de PSA Peugeot Citroën du CAC 40. Pourquoi ? Que faut-il en penser ? Explications.

Pourquoi sort-on du CAC 40 ?

Le CAC 40 regroupe les 40 plus grandes entreprises en terme de capitalisation boursière : ce que vaut l'entreprise en Bourse, soit la somme de toutes ses actions à un moment donné. Une entreprise sort du CAC 40 lorsque sa valeur en Bourse diminue trop, et durablement. Mais également alors lorsqu'elle n'est plus assez échangée entre les investisseurs.

Ces décisions sont prises par l'opérateur de Bourse, en l'occurrence NYSE Euronext pour l'indice parisien, lors de réunions trimestrielles. La dernière sortie de CAC 40 remonte à décembre 2011 : Suez environnement avait laissé sa place au groupe de matériel électrique Legrand.

Pourquoi PSA ?

PSA Peugeot Citroën a perdu près de 43 % de sa valeur depuis le 1er janvier et a vu récemment son titre descendre à des niveaux historiques, faisant fondre sa capitalisation boursière, à un peu plus de 2 milliards d'euros jeudi, le reléguant aux alentours du 80e rang du classement des capitalisations de la place parisienne.

Qui est Solvay, qui va le remplacer ?

Solvay est un groupe chimiste belge, qui a racheté le français Rhodia en 2011. Le groupe belge, coté historiquement à Bruxelles, n'est échangeable sur le marché parisien, par le biais d'une double cotation, que depuis le début de l'année.

Est-ce grave pour le constructeur automobile ?

La décision est particulièrement symbolique pour PSA, la valeur étant présente dans le CAC 40 depuis la création de l'indice en 1987. "Lorsqu'une société sort du CAC 40, c'est une sorte de sanction. C'est une forme de constat d'échec de la capacité des dirigeants à maintenir le niveau de performance d'une entreprise", observe Christian Jimenez, président de Diamant Bleu Gestion.

Le titre pourrait en outre être sous pression dans les prochains jours, puisque de nombreux gérants pratiquent une gestion "indicielle", c'est-à-dire qu'ils achètent automatiquement l'ensemble des titres du CAC 40. Si PSA sort, ils le vendront pour se placer sur le nouvel entrant, à savoir Solvay.

Soulignant également l'existence de nombreux indices boursiers (sectoriels, globaux), les gérants relativisent la sortie d'une valeur d'un indice, celle-ci pouvant très bien rester au sein d'un autre, comme PSA, qui malgré son exclusion du CAC 40 reste encore présente dans le MSCI Europe. A la Bourse de Paris, le titre sera désormais coté au "Next-20", considéré comme l'antichambre du CAC 40.

Source : lci.tf1.fr

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow PSA exclu du CAC 40 : Pourquoi ? Comment ? Est-ce grave ?