1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

J’ai failli vous passer ça en « moment détente » tellement ça me paraît décalé, mais rassurez-vous on a encore mieux pour la suite…

Sérieusement, alors que la gauche patauge et que la droite se déchire entre un psychopathe et un calimero (personnellement je choisirai le moins arrogant).

Nicolas Sarkozy y voit une fenêtre de tir pour sa propre candidature...

Est-ce que les Français sont amnésiques ? Avez-vous oublié qu’il a « vendu » 600 tonnes de notre or contre des dollars virtuels, ou qu’il nous a endetté de 500 milliards en cinq ans ! Et ceci sans même penser à nos retraites ?

Il n’est même pas encore jugé dans les multiples affaires qui le concernent, qu’il se voit déjà à nouveau président en 2017...

Français, Françaises une seule issue démocratique existe à ce calvaire, à défaut il vous faudra trouver des fourches…

Sarkozy Barosso 14 02 2013

L’ancien Premier ministre UMP Alain Juppé a affirmé mercredi 13 février que Nicolas Sarkozy avait envie de se présenter à la présidentielle de 2017.

Nicolas Sarkozy « suit l’actualité politique avec beaucoup d’attention. On se téléphone, je vois qu’il est très vigilant », a déclaré Alain Juppé lors de « Questions d’Info » LCP/France Info/Le Monde/AFP, ajoutant, en réponse à une question, « sentir » que l’ancien président avait « envie » de se présenter à la présidentielle de 2017.

Ces propos devraient notamment réjouir l’Association des amis de Nicolas Sarkozy, Christian Estrosi et Nadine Morano en tête, qui souhaite ardemment le retour de l’ancien président sur le devant de la scène. D’autres, comme François Fillon, ont déjà déclaré que le soutien public de Nicolas Sarkozy serait nécessaire pour l’UMP en vue de la prochaine présidentielle.

Il y a peu, l’ex-première dame de France, Carla Bruni-Sarkozy, voyait un duel Hollande – Le Pen pour la présidentielle de 2017, selon des propos tenus en privé et rapportés par le site Atlantico.

«Hollande, c’est pas terrible, dit-elle, d’après le site, et on va en prendre pour dix ans ! Parce que dans cinq ans, c’est Marine Le Pen qui sera face à lui au second tour et bien entendu, il gagnera.»

Selon elle, seul son mari pourrait changer la donne.

«Oui, c’est vrai, Nicolas pourrait éviter à la France ce duel affreux. Mais pour ma part, je n’ai aucune envie qu’il se replonge là-dedans. Nous sommes très heureux dans notre nouvelle vie», indique-t-elle.

Sources : LCP / France Info / Le Monde /AFP /Atlantico / Le Journal du Siècle

 

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Nicolas Sarkozy veut se présenter à la présidentielle de 2017