1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Décidément, ils mangent bien nos parlementaires… ; ). Je suis sûr en plus, que ce cigarettier pousse l’ironie jusqu'à être en partie honnête, et qu’ils n’ont effectivement pas parlé de « de fiscalité, ou de prix...

Mais plutôt de l’avenir de la cigarette électronique en France décidé 3 jours plus tard...; ))) Et il faut vraiment être naïf pour croire que ces « échanges » conviviaux n’ont pas d’impact sur la politique des uns et des autres intervenants, sinon ils n’existeraient tout simplement pas…

 

Chez Francoise 03 06 2013

«Chez Françoise»

 

Selon le JDD, le fabricant de cigarettes British American Tobacco a invité un groupe de parlementaires à déjeuner mercredi, à deux jours de la journée sans tabac. Au menu du très chic restaurant «Chez Françoise», non loin de l'Assemblée : cuisses de grenouilles, rognons de veau, grand crus de Bourgogne. Sans oublier de gros cigares, tous les convives étant membres du club des parlementaires amateurs de havanes. Le tout pour une addition de 10.000 euros, réglée par la présidente de British American Tobacco France, Soraya Zoueihid. Laquelle n'a pas oublié, selon le JDD, d'interpeller les parlementaires sur la nécessité d'avoir une «réglementation équilibrée et cohérente» sur le tabac.

Etaient présents, selon le journal dominical, André Santini (UDI), initiateur du club, Patrick Balkany (UMP), François Sauvadet (UDI), Jean-Claude Lenoir (UMP), Dominique Bussereau (UMP) ou encore la députée socialiste du Puy-de-Dôme Odile Saugues. Cette dernière reconnaît que British American Tobacco «entretient des relations dans le but de peser de faire passer des idées». Avant de préciser qu'elle vote «toutes les hausses de prix» des cigarettes. Contacté par le JDD, le groupe socialiste ajoute : «Chaque député fait ce qu'il veut et assume. Mais nous ne sommes pas influencés par les cigarettiers.»

Cité par Le JDD, un porte-parole du cigarettier confirme l'existence du déjeuner, mais en minimise la portée : «Ces invitations doivent toujours être modestes et appropriées. Nous n'avons pas parlé de fiscalité, ni des prix.
»

 

 

Source : Lefigaro.fr via Chalouette

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Lobby du tabac : un repas à 10.000€