5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Eh bien, définitivement, je crois que certains Français ont une mémoire sélective quand il s'agit de céder à la facilité, sans même réfléchir..., car Dieu sait que le PS a douché nos espoirs...

Mais rappelez-vous que Nicolas Sarkozy et ses sbires … qui n’ont pourtant pas lésiné sur les moyens (pendant 5 ans) pour monnayer leurs pouvoirs auprès des plus riches d’entre nous … ne savent même pas tenir la comptabilité d’un petit parti politique local, et dépensent plus qu’ils ne possèdent… Alors est-ce que pour autant leurs mauvaises compétences en arithmétique expliqueraient à elles seules une telle facture pour la France ?… 

Ce que je veux rappeler par là, c’est qu’à l’aube de toutes ces révélations politico-financières que l’on prend en pleine face (et qui sont d’une violence inouïe). C’est que Nicolas Sarkozy est avant tout un avocat d'affaires, et que pour moi il y a définitivement quelque chose de « louche » derrière un tel endettement pour la nation

Et il y en a encore qui souhaitent son retour ? Sacrés Français(es)... ; ))))

Sur ce bon dimanche, profitez bien du soleil ; )

Amicalement,

F.

Sarkozy 07 07 2013
L'ex-président Nicolas Sarkozy, le 10 avril 2012 à Paris (Photo Kenzo Tribouillard. AFP)

Trois Français sur cinq ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy soit candidat à l’élection présidentielle de 2017, une proportion stable, selon un sondage Ifop pour le JDD à paraître dimanche.

A la question «vous personnellement, souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy soit candidat à la prochaine élection présidentielle ?», 59% des personnes interrogées ont répondu non, et 40% oui. 1% ne s’est pas prononcé.

Selon ce sondage réalisé après que l’ex-président a annoncé qu’il allait se «mobiliser» contre la décision du Conseil constitutionnel invalidant son compte de la campagne de 2012, cette proportion est sans changement par rapport à un sondage avec la même question posée par le même institut fin juin (60%/40%).

L’ex-président apparaît toujours comme une personnalité peu capable de rassembler par-delà les clivages politiques, puisque 82% des sympathisants UMP souhaitent qu’il soit une nouvelle fois candidat dans quatre ans, alors qu’ils sont aussi nombreux à gauche (81%) à souhaiter qu’il ne se représente pas.

En revanche, une proportion élevée (70%), en nette hausse, pense que l’ex-président de la République sera à nouveau candidat en 2017, 30% pensant l’inverse. Fin juin, ils étaient respectivement 61% à pronostiquer qu’il se présenterait, et 39% à prévoir le contraire.

80% des sympathisants de l’UMP pensent que Nicolas Sarkozy se présentera dans quatre ans, mais aussi 66% des sympathisants de gauche.

Sondage réalisé par téléphone du 5 au 6 juillet auprès d’un échantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

 

Source : Liberation.fr

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Sarkozy : 3 Français sur 5 ne souhaitent pas sa candidature en 2017