1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Deuxième épisode de notre série "Comment occuper vos enfants en vacances" : éteignez les télévisions et les ordinateurs et poussez-les dehors pour leur plus grand bien.

Enfants Vacances 17 07 2013
L'été, les enfants ont besoin de profiter de l'extérieur, notamment pour la pratique d'activités physiques.
Crédit Reuters

Atlantico : Alors qu'il fait (enfin) grand beau, pousser les enfants à jouer dehors s'avère parfois compliqué. Comment expliquer ce phénomène ?

Edith Tartar-Goddet : Tout dépend des enfants, certains adorent jouer dehors, ce sont des grands sportifs. Les enfants ont besoin de soleil, physiquement parlant, ils doivent être dehors et être un peu découvert pour recevoir de la vitamine D dont ils ont particulièrement besoin car ils sont en pleine croissance. Il y a une nécessité physiologique de sortir.

En France nous sommes assez centrés sur les objets technologiques et c'est un problème, même l’été quand il fait beau, alors que l’on peut profiter des écrans toute l’année. C’est aux parents de fixer des limites, et de pousser les enfants dehors. Les parents ont un rôle de transmission, de formation auprès de leurs enfants. Cette formation passe par la diversité : ne pas faire la même chose tout le temps.

Comment trouver le bon équilibre entre jeux extérieurs et loisirs intérieurs ? Faut-il fixer des limites de temps devant les écrans de télé, d'ordinateur ou de consoles ? Lesquelles ? Et comment s'y prendre ?

Une association du Pas-de-Calais, a élaboré, à partir de recherche, le temps nécessaire devant un écran par tranche d'âge. Les touts petits, de 0 à 3 ans, ne doivent pas être exposés, ensuite le temps doit être déterminé à l'avance entre parents et enfants. Il faut au maximum modérer la durée devant les écrans pour les enfants.Ils ont besoin de rencontres physiques, d’échanger, de diversifier leurs pratiques et leurs activités.

L’été, il faut absolument que les enfants profitent de l’extérieur, notamment pour faire des activités physiques, les enfants Français manquent d’activités physiques. Cela a des répercussions sur la croissance et le développement. Lorsqu'il fait beau c'est l'occasion de sortir, mais même si le temps n'est pas au rendez-vous, l’enfant a besoin d’expérimenter la pluie, la boue…

Les parents ne sont pas assez modérés avec les écrans, il y a des choses qui ne se négocient pas. Et même si l’enfant râle, pleure, c'est l’apprentissage, la frustration fait partie de la vie. Petit à petit l’enfant va prendre conscience de la nécessité de se modérer.

Les vacances doivent aussi être un moment de détente pour les enfants. Les contraindre à faire des choses qu'ils n'ont pas envie de faire est-il toujours une bonne idée ?

C’est une illusion de croire que les vacances ne doivent être que du plaisir. Le principe de plaisir n’est pas possible tout le temps, il s’affronte obligatoirement à la réalité. Les parents ont a joué un rôle "d’agent de frustration" et à l’assumer. Ils doivent être à l’aise avec ça, s’il donne satisfaction à tous les désirs de leurs enfants ils vont en faire des asociaux, des enfants en difficulté. C’est dans l’enfance et la petite enfance que l’on apprend à se limiter. Les vacances ce n’est pas laisser les enfants tout faire tout le temps. Il faut leur donner un créneau horaire où ils sont libres. C’est inscrire ses enfants dans la réalité et pas uniquement dans le plaisir.

La gestion des adolescents en vacances peut rapidement dégénérer. Comment gérer ces situations particulières ?

Il faut accepter que ce soit conflictuel. Un ado qui ronchonne, c’est un ado qui va bien, il faut l’accepter, et être dans la souplesse sans céder. Les parents peuvent légitiment décider de faire des activités ensemble, même si l’ado vient en traînant les pieds. Après lorsqu'il grandit, on peut le laisser des moments avec ses copains sans les parents pour qu’il s’épanouisse socialement. Il faut jouer sur l’équilibre parent/copain, mais ce n’est pas l’un ou l’autre. Les parents peuvent exiger des moments de partage en famille comme le dîner par exemple. Les conflits font partie de l’adolescence il faut faire avec.

 

Source : Atlantico.fr

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : A quoi occuper les enfants en vacances : 1) Ne pas abuser des devoirs d’été

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Comment occuper les enfants en vacances : 2) Comment les détacher de la télé et des jeux vidéos