1 1 1 1 1 Rating 3.00 (2 Votes)

Au moins c’est officiel. Le gouvernement prend les Alsaciens pour des billes… Je vous rappelle pour la 99.000e fois que le gouvernement a interdit « la fracturation hydraulique », mais pas l’exploitation des gaz et huiles de schistes… Il faudra bien un jour que ça vous rentre dans le crâne…

Alors OUI, tout est possible…

 

Et j’en suis désolé, car j’ai de la famille là-bas, mais sachez qu’en région parisienne ce n’est pas mieux, pourtant les opérations « étranges » qu’ils semblaient mener dans ma région ont été stoppés.

 

On ne va pas s’en plaindre, mais ce répit durera combien de temps avant que l’avarice ne détrône à nouveau le bien commun… ?

 

Car avec l’inertie qui caractérise notre pays « suiveur », à votre avis, il va leur falloir combien de temps pour se rendre compte (comme aux États-Unis) que cette activité n’est pas rentable (informations complémentaires).

 

Juste le temps de polluer irrémédiablement toutes nos nappes phréatiques… ??? Et bien (là aussi) avant qu'il ne soit trop tard... vous feriez bien de vous poser la question...

 

Petrole Alsace

Le site pétrolier de Grandpuits-Bailly-Carrois (illustration).

Deux permis de recherche d'hydrocarbures ont été accordés en Alsace et en Lorraine. Ils couvrent une surface de 328 km2 et portent sur les mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux.

Le Journal officiel a publié samedi des arrêtés accordant des permis exclusifs "de recherche de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux" dans deux sites en Alsace et en Lorraine. Un permis d'exploration concernant le secteur de Seebach (Bas-Rhin) est attribué conjointement aux sociétés Bluebach Ressources et Geopetrol, selon un arrêté en date du 27 août des ministères du Redressement productif et de Ecologie. Le permis est accordé pour 4 ans et couvre une zone de 328 km2

Un autre permis concernant la zone de Forcelles (Meurthe-et-Moselle) est accordé à la société Terre par un arrêté également en date du 27 août des mêmes ministères. Ce permis est accordé pour 3 ans et couvre une surface de 20 km2. La demande de permis de recherche de Seebach avait été déposée par Bluebach en novembre 2009 et celle du permis de recherche de Forcelles par la société Terre en juillet 2008, selon un document sur le site du ministère de l'Ecologie

D'autre part, les sociétés Celtique Energie et Investaq Energie sont bénéficiaires conjointement d'une mutation de permis sur la zone de Claracq (Pyrénées-Atlantiques), indique un autre arrêté du même jour. Celtique Energie était déjà détentrice seule du permis de recherches de Claracq qui expire en novembre 2014, selon le document du ministère. Les arrêtés ne précisent pas la nature des hydrocarbures recherchés, mais le gouvernement a réaffirmé à maintes reprises son opposition à la technique de fracturation hydraulique utilisée pour l'exploitation des gaz et pétrole de schiste

 

Source : Lexpress.fr

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Agenda 21

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Hydrocarbures : deux permis d'exploration accordés en Alsace et en Lorraine